Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Dominique Loiselet, Blue Coat : les entreprises doivent s’inscrire dans une stratégie du type « Réponse Continuelle »

septembre 2014 par Emmanuelle Lamandé

La 14ème édition des Assises de la Sécurité sera l’occasion pour Blue Coat de présenter l’« Advanced Threat Protection Lifecycle ». Cette offre repose sur l’intégration de technologies historiques de sécurisation des flux Web à celles de « Bac à Sable », du « Big Data Security Analytics » et de la gestion des trafics chiffrés acquises par l’éditeur ces derniers mois. Pour Dominique Loiselet, Directeur Commercial France et Afrique du Nord de Blue Coat, les entreprises doivent aujourd’hui s’inscrire dans une stratégie du type « Réponse Continuelle », et c’est le cœur même de l’approche « ATP Lifcycle ».

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Dominique Loiselet : Les Assises de la Sécurité 2014 seront pour nous l’occasion de détailler l’« Advanced Threat Protection Lifecycle ». L’ATP Lifecycle est l’intégration des technologies historiques de sécurisation des flux Web à celles des « Bacs à Sable », du « Big Data Security Analytics » et de la gestion des trafics chiffrés acquises par Blue Coat ces derniers mois. L’ATP Lifecycle est aujourd’hui le socle technologique qui permet aux organisations de mettre en place les processus et les outils à même de restaurer et de garantir la confiance attendue par les utilisateurs internes et externes du système d’information. Et ce, en associant performances et sécurité.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2014/2015 ?

Dominique Loiselet : Nous pensons que la sécurité n’est plus simplement ce que l’on protège, mais que la sécurité se doit d’être le catalyseur qui permet aux entreprises d’améliorer leur compétitivité par l’adoption des nouvelles technologies. Pour ce faire, nous allons poursuivre l’intégration de l’ensemble de nos technologies dans notre infrastructure WebPulse, afin de permettre à nos clients d’étendre leur DMZ dans le cloud. Cette intégration permet aux utilisateurs en mobilité comme aux filiales de respecter l’intégralité de leur politique de sécurité tout en maintenant la performance. Nous allons également poursuivre nos efforts pour garantir à nos clients une sécurité optimale en permettant la sécurisation des flux chiffrés, tout en maintenant l’équilibre entre sécurité et protection de la vie privée. Enfin nous allons poursuivre nos investissements et le déploiement des technologies les plus évoluées pour garantir l’identification en temps réel des menaces avancées.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Dominique Loiselet : En 2014, force est de constater que les organisations sont continuellement soumises à des attaques. Une architecture de la sécurité sous forme de « Réponse aux Incidents » n’est désormais plus adaptée aux nouvelles menaces. Si des solutions dites bloquantes restent nécessaires, il est désormais critique que l’entreprise investisse dans la capacité de détection et dans les outils de remédiation.

L’entreprise se doit d’aborder différemment son approche de la sécurité et de mettre en place une stratégie du type « Réponse Continuelle ». C’est ce que le Gartner appelle l’« Adaptive Security Architecture » et c’est le cœur de notre approche « ATP Lifcycle ».


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants