Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Diffusion de contenu multimédia : les « bonnes pratiques » d’Akamai

octobre 2015 par Akamai

La diffusion de contenu multimédia, à un niveau de qualité TV, sur tous les périphériques est un objectif majeur du secteur. On constate que les entreprises communiquent davantage via la diffusion de vidéo et leurs dépenses en la matière devraient atteindre 35,6 milliards de dollars en 2018 contre 11,2 en 2013[1]. De leur côté, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à visionner des vidéos sur Internet. La vidéo représentait déjà plus de la moitié du trafic internet des consommateurs en 2012 et devrait atteindre près de 80% en 2019[2]. Aujourd’hui, les entreprises veulent simplifier les processus de mise en ligne, réduire le temps de mise à disposition des vidéos et anticiper les tendances, sans sacrifier la qualité.

Pour répondre à ces problématiques, Akamai propose un panorama de bonnes pratiques pour optimiser la diffusion des contenus, notamment vidéos, sur l’ensemble des terminaux du marché :

S’engager en matière de qualité

Les utilisateurs veulent « l’excellence » en ce qui concerne la diffusion de vidéos sur le net. Concrètement, les vidéos dont le temps de démarrage est supérieur à 2 secondes ont un taux d’abandon très élevé et pour chaque seconde de délai supplémentaire, environ 6% du public renonce. A noter aussi qu’après avoir rencontré des problèmes de lecture, seulement 8 %[3] des visiteurs reviennent sur le site en question. Un contenu peut donc être passionnant, s’il n’est pas diffusé avec un niveau de qualité adapté peu d’internautes seront en mesure de le regarder. Mieux vaut ne pas proposer de vidéo du tout que des vidéos de faible qualité qui peuvent très rapidement nuire à la réputation d’une marque.

Dupliquer et moduler son infrastructure de stockage

Toute entreprise qui investit du temps et de l’argent dans la production de contenu vidéo doit veiller à ce qu’il soit stocké dans un endroit sûr et dupliqué dans de multiples lieux géographiques dans le monde afin d’être toujours disponible et accessible, même en cas d’évènements imprévus. Il est également important de mettre en place une infrastructure évolutive qui peut s’adapter à la complexité croissante du cycle de vie d’un contenu et à la demande : en particulier dans le monde des médias en ligne, où le buzz viral peut susciter, du jour au lendemain, une demande accrue de contenu. La capacité à moduler et réévaluer rapidement son infrastructure de stockage est capitale.

Mettre en place un routage dynamique pour éviter la congestion du réseau La congestion du réseau peut complètement éclipser les performances liées à la proximité géographique. Les décisions devant être souvent prises en millisecondes, il est conseillé de mettre en place un routage optimisé automatique et dynamique pour limiter au maximum toute latence.

Accélérer les transferts de fichiers

Les nouvelles options de téléchargement de contenu à grande vitesse optimisent le processus du chargement de données, de sorte que les téléchargements sont plus rapides et la réception du contenu par les utilisateurs instantanée.

Favoriser un Transcodage basé sur le cloud

Les normes en vigueur et les spécifications en matière de transcodage des vidéos sur Internet sont bien connues mais elles requièrent une grande part de savoir-faire. De fait, un nombre croissant de fournisseurs de contenu remettent en question le recours à un transcodage interne, axé autour de la machine, et envisagent plutôt des services externalisés, basés sur le cloud, capables de créer une multitude de combinaisons de formats pour diffuser les contenus multimédias de manière fiable dans un environnement IP complexe.

Identifier les terminaux utilisés par ses clients et le format approprié

Chaque entreprise doit se renseigner sur le matériel qu’utiliseront ses clients (ordinateurs de bureaux, appareils mobiles, dispositifs de streaming...) pour pouvoir répondre à leurs besoins quels que soient les terminaux utilisés. Elle doit également identifier les formats appropriés au terminal utilisé pour assurer une réception de haute qualité.

Opter pour une seule configuration pour des traitements multiples.

Pour les entreprises qui doivent diffuser des contenus à des heures de grande écoute ou dans des délais réduits, l’explosion des formats est un problème. La solution : des processus métiers configurables incluant des formats prédéterminés, capables de télécharger le fichier multimédia une seule fois, sachant que le reste des opérations s’effectuera automatiquement. Un système de transcodage dématérialisé peut être mis au point pour obtenir plus d’agilité, nécessaire dans le contexte actuel, produire un contenu de haute qualité et simplifier la configuration et la maintenance d’une bibliothèque de contenu multimédia complexe.

Faire appel à un CDN pour optimiser la diffusion du contenu dans le cloud En matière de qualité de diffusion, l’architecture du réseau (déploiement des serveurs, connexions et mécanismes de diffusion) joue un rôle déterminant dans la présentation. En effet, la protection la plus adaptée contre les délais d’indisponibilité est un réseau de grande dimension, mondialement distribué, géré par un logiciel robuste et une équipe d’experts expérimentés. Il est donc conseillé aux entreprises qui dépendent d’une diffusion multimédia de qualité de faire appel à un CDN pour optimiser la diffusion de contenu dans le cloud et réduire le délai de mise à disposition tout en simplifiant leur workflow et en limitant leurs investissements.

Surveiller les performances

L’un des avantages de la diffusion des contenus multimédia sur Internet est la capacité de mesurer précisément le nombre d’utilisateurs, les performances, la qualité etc. Ces données analytiques, basées sur le Cloud, présentent des indicateurs clés et aident les entreprises à optimiser en conséquence leur contenu et la qualité de l’expérience web de leurs clients.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants