Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Des pirates introduisent le virus Shatner dans un satellite de télécommunication

avril 2009 par Sophos

Sophos, spécialiste de la protection et du contrôle des réseaux, a découvert que des pirates sont parvenus à infecter un satellite de télécommunications avec un virus et s’en servent pour interférer avec des programmes télévisés.

Le satellite géostationnaire Far Polo L1, placé en orbite pour diffuser des programmes de télévision à une large audience, s’avère avoir été infecté par un virus connu sous le nom de W32/Shatner. Contrôlé par un groupe de pirates obsédés de science-fiction, Shatner introduit des images subliminales en rapport avec Star Trek à l’intérieur de séries télévisées célèbres , telles que « Les Simpsons » ou « Friends » au moment où elles sont renvoyées aux téléspectateurs sur Terre.

Sophos a réalisé une vidéo qui montre comment le passage des émissions au ralenti fait apparaître la charge virale. Cette vidéo (mise gratuitement à la disposition des journalistes et des blogueurs) est disponible à l’adresse : http://www.sophos.com/blogs/gc/g/20...

Les séquences subliminales comprennent des images des Klingons, les célèbres extra-terrestres du feuilleton Star Trek, et de l’acteur William Shatner, accompagnés du message : ‘This is W32/Schatner. All your TV are belong to us.’

Pour le moment, les images semblent prendre la forme de graffitis numériques, glissés dans les émissions pour prouver la capacité des pirates à interférer avec la diffusion des programmes. Mais, à moins que des mesures appropriées soient prises pour interdire ce type d’intrusion, les messages subliminaux pourraient être utilisés pour promouvoir des drogues sexuelles, faire de la propagande politique ou religieuse, voire tenter d’hypnotiser les spectateurs.

« Nous avons déjà vu un virus apparaître dans l’espace, puisque des ordinateurs portables de la Station Spatiale Internationale auraient été infectés l’année dernière, mais c’est la première fois qu’une tierce partie parvient à prendre le contrôle des données transmises par un satellite de télédiffusion », commente Graham Cluley, Consultant en Technologie Senior de Sophos. « Nous ne sommes pas certains de ce que les pirates cherchent à communiquer, mais les images des Klingons suggèrent qu’il pourrait s’agir d’une tentative de persuader les gens de regarder les épisodes de Star Trek dans lesquels William Shatner joue le rôle du capitaine. »

« Comme les logiciels pour passerelles de messagerie empêchent de plus en plus efficacement le spam d’atteindre les boîtes aux lettres des utilisateurs, les cybercriminels se tournent vers d’autres moyens de transmettre leurs messages », poursuit Graham Cluley. « Aujourd’hui, ces pirates ne savent introduire que des images d’une fraction de seconde, mais s’ils parviennent à prendre le contrôle complet des programmes télévisés, ils pourront alors toucher des centaines de millions de gens dans le monde. Les SophosLabs travaillent actuellement nuit et jour pour traiter cette question. Dans l’intervalle, les personnes qui désirent malgré tout visionner ces émissions doivent s’entourer la tête d’une double couche de papier d’aluminium pour empêcher les messages subliminaux de les affecter. »

Les experts de Sophos surveillent de près la diffusion du virus, et demandent aux téléspectateurs qui pensent avoir visionné des émissions infectées de les signaler à l’adresse shatner-response@sophos.com.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants