Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Des milliers de fans pourraient se voir exclus de l’UEFA EURO 2012 à cause de sites Web non accrédités

juin 2012 par MarkMonitor

Des milliers de fans de football risquent de se voir refuser l’entrée des stades de l’UEFA EURO 2012 s’ils achètent leurs places auprès de sites Web autres que les canaux officiels de l’UEFA. Tel est l’avertissement que lance MarkMonitor, spécialiste de la protection des marques sur Internet.

Ceux qui passent par des sites Web non accrédités par l’UEFA courent en effet le risque de recevoir de faux billets, voire pas de billets du tout. Même si des sites Web revendent des billets valables, cela va strictement à l’encontre des règles de l’UEFA et peut constituer un motif d’interdiction d’accès au stade.

MarkMonitor a ainsi découvert, en l’espace d’à peine deux semaines, 94 sites Web vendant sans autorisation des billets pour l’UEFA EURO 2012, dont le coup d’envoi sera donné le 8 juin prochain.

Les sites de vente non accrédités constituent un problème croissant à travers le monde car ils sont accessibles depuis n’importe quel pays, et ce quel que soit le lieu où ils sont hébergés.

Ce problème ne se limite d’ailleurs pas aux sites Web : parmi les découvertes de MarkMonitor figurent 1058 offres sur des places de marchés concernant la vente de places pour l’UEFA EURO 2012. Les acquéreurs de ces billets prennent également un risque car l’UEFA en a interdit la revente via quelque canal que ce soit en dehors de sa propre plate-forme.

Stéphane Berlot, responsable des ventes France et Benelux de MarkMonitor, incite donc les spectateurs qui n’ont pas encore leurs places à n’acheter celles-ci qu’auprès des canaux spécifiques de l’UEFA, sous peine d’être refoulés aux portes d’entrée : « Les fans s’exposent à leur insu à des risques considérables en fréquentant ces sites Web et en y achetant des billets. Ces derniers peuvent être faux ou bien jugés non valables, au grand dam de leurs détenteurs qui ne pourront pas assister aux rencontres. »

Selon MarkMonitor, le total cumulé des visiteurs quotidiens sur les sites Web non accrédités et les places de marché est significatif.

Stéphane Berlot ajoute : « L’UEFA a mis en place des mesures très sévères pour éviter aux fans de se faire escroquer, mais des sites Web continuent d’apparaître partout dans le monde à une vitesse alarmante. Cela montre bien l’importance pour les marques ou pour des organisations telles que l’UEFA de faire preuve d’encore plus de vigilance et de surveiller les activités sur Internet. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants