Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

De nouvelles études de cas mettent en lumière les meilleures pratiques observées dans les centres de données japonais en matière de durabilité

avril 2012 par

Publiées ce jour, de nouvelles études de cas viennent illustrer comment certains centres de données japonais parmi les plus innovants sont parvenus à améliorer leur efficacité énergétique, à diminuer leurs coûts et à réduire leurs émissions.

Au total, neuf cas pratiques sont désormais accessibles gratuitement auprès de The Green Grid. Ce consortium industriel ouvert à tous a vocation à accompagner les centres de données et les professionnels du secteur high-tech pour les aider à optimiser la gestion de leurs ressources énergétiques. Ces études de cas sont réunies dans le dernier livre blanc publié par The Green Grid et intitulé Energy Efficiency Measure in Japan.

Ces études de cas sont regroupées en quatre catégories : Architecture du site, Electricité et refroidissement, Gestion du data center et Lauréats japonais des prix The Green Grid décernés aux centres de données.

Riche d’enseignements, ce livre blanc revient notamment sur :

· Hitachi et son data center unique à la conception modulable, ainsi que son système de refroidissement local efficace, réduisant sa consommation d’électricité de plus de deux tiers (67%).

· NEC ou comment réaliser 30% d’économies d’énergie en ayant recours à des systèmes de contrôle permettant de gérer sa consommation d’électricité, mais aussi de s’affranchir des points chauds et des serveurs hors tension redondants.

· Fujitsu, lauréat d’un prix, et la présentation détaillée de son initiative à long terme, baptisée Energy Visualisation Project (ou « Projet Visibilité Energie »). Visant à quantifier les progrès de son data center en matière d’efficacité énergétique, elle a permis de diminuer ses émissions de CO2, sa consommation globale d’énergie et les coûts associés.

· IDC Frontier et son projet Power Usage Effectiveness (en faveur d’une meilleure « Efficacité de l’Utilisation des Energies »). Grâce à des économiseurs d’air, celui-ci a réduit de 40% l’énergie nécessaire au système de refroidissement. De plus, à travers une approche novatrice, l’évacuation d’air chaud est mise à profit pour chauffer une serre, où sont cultivés des épices et des fruits tropicaux.

« Le Japon est un pays unique en son genre, et ce, à plusieurs titres, depuis sa culture et son climat, jusqu’à son économie et son cadre réglementaire. Toutes ces caractéristiques ont un impact significatif sur la conception, la gestion et l’exploitation des centres de données dans ce pays » commente David Snelling, Vice-président du comité technique EMEA de The Green Grid.

« Au Japon, l’efficacité énergétique, par exemple, est profondément ancrée dans la culture des entreprises comme dans la société. Cela s’explique en grande partie par la menace omniprésente d’une catastrophe naturelle, qui pourrait anéantir, en quelques secondes, la capacité du pays à produire de l’énergie », poursuit M. Snelling.

« Par conséquent, de nombreuses entreprises japonaises font figure de pionnières en matière de gestion efficace et durable des ressources utilisées par les centres de données. Les nouvelles études de cas publiées par The Green Grid, soulignant les dernières innovations et les meilleures pratiques observées au Japon, constituent des sources d’informations incontournables pour tous les opérateurs de centres de données désireux de diminuer leur consommation d’énergie, leurs émissions de carbone et leurs coûts. », conclut M. Snelling.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants