Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

DataCore : l’étude sur les infrastructures de postes de travail virtuels (VDI) dévoile les facteurs économiques et les écueils liés au déploiement de la virtualisation dans les PME

septembre 2013 par DataCore

DataCore Software a parrainé une étude auprès de directeurs informatiques afin d’évaluer la viabilité des infrastructures de postes de travail virtuels (VDI) en termes d’exploitation efficace et rentable dans des environnements de type PME. Le rapport est le fruit d’une étude auprès d’environ deux cent directeurs informatiques au Royaume-Uni, dont deux tiers travaillent dans des sociétés comptant moins de 500 employés*, qui ont envisagé, mais pas encore adopté, une solution VDI.

Principaux résultats et conclusions : le stockage est l’obstacle majeur des projets VDI

Les analystes ont identifié rapidement que la plupart des personnes interrogées admettent largement que, même si en théorie l’adoption d’une solution VDI promet de réduire le coût de possession et la complexité des mises à niveau, ainsi que le support, tout en prolongeant la durée de vie du matériel existant, en réalité elle est perçue comme trop difficile à déployer et engendre des besoins en stockage bien supérieurs aux capacités de la majorité des PME.

Principaux résultats de l’étude (le rapport complet est téléchargeable à l’adresse http://www.datacore.com/CR-DataCore-VDI) :

· 25 % des entreprises ayant moins de 100 utilisateurs mettent à niveau les postes de travail selon les besoins sans plan budgétaire.

· Réduire le coût total de possession des postes de travail est l’objectif cité par le plus grand nombre de personnes interrogées (40 %), suivi de près par la diminution des tâches de support (39 %).

· Réduire le coût d’une mise à niveau ponctuelle des postes de travail est cité à 27 %, 26 % citent la sécurité renforcée et 22 % une meilleure expérience utilisateur. Le souhait de mieux gérer les utilisateurs est un facteur pour 19 %.

· 12 % des personnes interrogées déclarent que, malgré l’atteinte de leurs objectifs de déploiement VDI, les coûts informatiques globaux restent sensiblement inchangés. 8 % confirment la baisse des coûts des postes de travail, mais avec une hausse des coûts de serveur et de stockage.

· La hausse des coûts de stockage a englouti 11 % des investissements.

Voici les principales conclusions du rapport en termes de freins à l’adoption d’infrastructures VDI :

· Les PME jugent les coûts initiaux élevés essentiellement en raison du besoin de mettre en place une infrastructure de stockage dédiée pour assurer les performances et la haute disponibilité dans un déploiement concret.

· Les PME se préoccupent du fait que, même si elles estiment qu’une solution VDI peut réduire le coût total de possession par poste de travail, elles vont constater d’autres coûts, par exemple au niveau du stockage.

· Les PME pensent que les modèles tarifaires des fournisseurs adaptés en général aux entreprises capables d’économies d’échelle ne vont pas convenir à leurs environnements types avec 100 à 200 postes de travail. Dans des déploiements plus vastes, les coûts initiaux élevés peuvent perdre en impact car ils se répartissent sur une base de projet élargie.

L’étude a été menée auprès des lecteurs du magazine britannique Computing et DataCore était l’un des principaux sponsors du rapport.

DataCore VDS résout le paradoxe VDI, avec un produit conçu et tarifé pour répondre au besoin croissant du marché des PME

Le paradoxe est simple. Les PME souhaitent adopter la virtualisation des postes de travail pour les mêmes raisons que les grandes entreprises (réduire les coûts de gestion des postes de travail, améliorer la productivité et l’agilité opérationnelle), mais elles ne peuvent se permettre les solutions haut de gamme car elles s’avèrent trop onéreuses et lourdes pour les environnements de petite taille.

DataCore lance DataCore VDS 2.0

DataCore Software a annoncé récemment le lancement du logiciel DataCore™ VDS 2.0 conçu pour aider les PME à simplifier un déploiement rentable de postes de travail virtuels , et ce à partir d’un parc de 25 machines.

La nouvelle version englobe des optimisations pour accélérer les temps de réponse, une nouvelle option de protection avec serveur VDI de secours à chaud, la prise en charge de l’accès SSO (connexion unique) et Active Directory (AD). De nouveaux assistants, modèles et outils renforcent l’intégration aux plates-formes Microsoft VDI et Windows Server 2012, leurs services de diffusion et postes de travail distants. La nouvelle version du logiciel DataCore VDS 2.0 est à présent disponible auprès de certains partenaires européens agréés qui sont formés et qualifiés pour déployer des solutions VDI simples à utiliser, performantes et rentables. Le logiciel VDS est configuré et conçu pour remplir les exigences non satisfaites des petites et moyennes entreprises.

DataCore VDS fournit des postes de travail virtuels performants pour un coût inférieur à un nouveau PC

DataCore VDS est la solution de poste de travail virtuel simple et abordable pour les PME. Elle se déploie sur un seul serveur et intègre les outils dont les administrateurs Windows® ont besoin pour fournir rapidement des postes de travail virtuels à gestion centralisée aux utilisateurs pour un coût inférieur à celui d’un nouveau PC.

L’architecture hyper-efficace de DataCore VDS élimine jusqu’à 75 % des coûts VDI sans nuire aux performances et, avant tout, à l’expérience utilisateur.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants