Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Darktrace étend sa plate-forme à d’autres systèmes de messagerie

janvier 2020 par Marc Jacob

Darktrace annonce l’extension de sa plate-forme pour couvrir d’autres systèmes de messagerie, notamment G Suite et Microsoft Exchange. Antigena Email, lancé en février 2019 pour Office 365, s’est avéré une puissante défense contre une grande variété de « contrefaçons numériques » ainsi que contre le piratage de compte, l’usurpation d’e-mail et les attaques par e-mail ciblées.

Aujourd’hui, 94% des cybermenaces proviennent de la boîte de réception. Les « attaques par usurpation d’identité » sont en augmentation, car l’IA est de plus en plus utilisée pour générer automatiquement des e-mails de spear-phishing, ou des « contrefaçons numériques » qui imitent de manière experte le style d’écriture de contacts et collègues de confiance. Les humains ne peuvent plus distinguer le vrai du faux par eux-mêmes - en conséquence, l’intelligence artificielle est de plus en plus déployée pour lutter contre ces menaces avancées.

L’IA de Darktrace comprend de manière évolutive le comportement normal des utilisateurs dans l’infrastructure numérique diversifiée d’une entreprise. Elle combine les modèles de réseau et le comportement de navigation des utilisateurs avec les communications par courrier électronique et les informations d’identité pour chaque individu d’une organisation.

Armée de cette riche connaissance, la solution Antigena riposte rapidement et précisément contre les menaces basées sur les e-mails qui contournent les outils analysant uniquement le trafic e-mails. Il s’agit notamment d’attaques de la chaîne d’approvisionnement, de comptes détournés, d’attaques par IA et d’autres formes avancées d’attaques ciblées. À une époque où des milliers de documents peuvent être chiffrés en quelques minutes, Antigena prend des mesures en quelques secondes et arrête les cybermenaces avant que des dommages ne soient causés.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants