Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

DPii lance Spamicid

juin 2009 par Marc Jacob

DPii Telecom et Services (DPii), éditeur de logiciels de transmission sécurisée de fichiers et prestataire de services de télécommunications à valeur ajoutée, annonce le lancement de Spamicid, sa dernière innovation logicielle de protection anti-spam. Cette solution garantit la réception de l’ensemble des messages sollicités, tout en assurant le refus de l’intégralité des spams et communications non sollicitées.

Spamicid s’adresse aux clients propriétaires de leur propre nom de domaine. Le logiciel effectue l’intégralité des contrôles anti-spam en amont du serveur de messagerie client, pour offrir une gestion optimale des ‘white lists’ associées aux boîtes de réception protégées par la solution.

Un serveur intercepte l’ensemble des emails adressés aux boîtes de réception protégées par Spamicid. Chaque email est alors analysé avant d’être redirigé sur le serveur de messagerie client, s’il est identifié comme un message sollicité. Le logiciel n’intervient en aucun cas sur les courriers sortants envoyés depuis les boîtes de messagerie protégées par la solution. Le serveur dédié à la solution Spamicid est localisé dans les salles blanches de DPii et administré par l’équipe technique de la société.

Avant l’activation de Spamicid, le logiciel passe par une phase « d’apprentissage », durant laquelle il enregistre au sein d’une ‘white list’ les adresses emails de tous les messages envoyés depuis les boîtes de messagerie protégées.

Activation du logiciel

Lorsque le logiciel est activé, chaque message envoyé destinée à une adresse email protégée par Spamicid suit le traitement suivant :

- si l’adresse email ou le nom de domaine sont déjà enregistrés sur la ‘white list’ de la boîte email destinataire, Spamicid redirige directement le message au destinataire du message.

- si l’adresse email ou le nom de domaine ne sont pas enregistrés sur la ‘white list’, le message est sauvegardé sur le serveur Spamicid. Dans le même temps, un formulaire de mise en relation est envoyé par reply à l’émetteur de l’email.

L’émetteur a ainsi la possibilité de remplir et de renvoyer ce formulaire de mise en relation. Le formulaire est alors réceptionné sur le serveur Spamicid avant d’être redirigé sur la boîte email du destinataire.

Le destinataire du formulaire dispose de deux choix :

- Accepter la demande de mise en relation. Le destinataire peut l’autoriser via l’interface web de Spamicid ou par l’envoi d’un email à son nouvel interlocuteur. Le destinataire peut également élargir l’autorisation d’accès à un nom de domaine complet.

L’adresse email (ou le nom de domaine) du nouveau contact est enregistrée sur la ‘white list’ Spamicid du destinataire. Un email d’acceptation de mise en relation est envoyé à l’émetteur. L’email envoyé par l’émetteur dont l’autorisation de mise en relation vient d’être effective peut être récupéré par l’utilisateur Spamicid.

Par la suite, tout nouvel email émis à partir de cette adresse de messagerie (ou de ce nom de domaine) est automatiquement redirigé par Spamicid à l’attention du destinataire.

- Ignorer la demande de mise de relation. L’email reste sauvegardé sur une période de 1 mois (délai paramétrable) sur le serveur Spamicid avant d’être automatiquement supprimé.

Une utilisation facile et intuitive

Chaque utilisateur gère de façon autonome sa protection anti-spam. Il peut activer et désactiver le logiciel Spamicid à sa convenance. La solution offre à chaque utilisateur une interface intuitive et complète lui permettant de gérer ses autorisations de réception de messages, de créer son message de reply pour ses demandes de mise en relation, ses emails d’acceptation et de refus de mise en relation.

Afin de gérer de façon efficace et personnalisée les demandes de mise en relation, un champ du formulaire de mise en relation permet d’écrire un message à l’attention du destinataire.

En offrant un filtrage des messages en amont du serveur de messagerie client, Spamicid permet d’alléger l’accès internet et le réseau interne du client.

Au-delà d’une protection anti-spam optimale, Spamicid offre également une implémentation facile et une utilisation très souple, qui s’adapte aux besoins personnalisés de chaque collaborateur de l’entreprise cliente.

Afin de vérifier la fiabilité de Spamicid, DPii a procédé à une série de tests sur du matériel IBM. Ces tests ont été conduits pendant un mois complet à partir de mars 2009, sur une configuration de base serveur xSeries, 2,5Ghz, 2Go mémoire, 450GigasDD. Réalisés sur un panel de 3 000 utilisateurs pour des seuils atteignant plus de 5 000 spams/heure, les tests ont mis en évidence l’efficacité de la solution. Un benchmark en collaboration avec IBM est actuellement à l’étude pour conduire de nouveaux tests avancés sur la solution.

- Prix et disponibilité

La solution, commercialisée depuis le 2 mai 2009, est accessible au prix forfaitaire de 189 euros HT/mois pour la protection de 50 boîtes de messagerie. Toute boîte email supplémentaire sera facturée 1€ HT/mois.

Spamicid est actuellement disponible auprès du réseau de clients de DPii, constitué de plus de 500 entreprises situées en France et à l’étranger. La société réfléchit par ailleurs à une commercialisation plus étendue de la solution, avec la sortie dès septembre 2009 d’une version packagée.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants