Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cyberthreat report 2020 : vers une nouvelle ère de la cybermenace ?

juillet 2020 par Gigamon et CyberEdge Group

La pandémie de COVID-19 a radicalement changé l’organisation des entreprises. Avec la généralisation massive du télétravail et la bascule de nombreux services sur le cloud, les cyberattaques connaissent une recrudescence exponentielle. Dès lors, se défendre contre les cybermenaces devient, plus que jamais, un enjeu majeur de la stratégie des entreprises. Si elles sont aujourd’hui sensibilisées à la sécurité logicielle, elles sont beaucoup moins préparées aux attaques dites hardware.

Gigamon s’est associé au CyberEdge Groupe pour le nouveau rapport annuel sur la défense contre les cybermenaces. Un rapport qui en lumière la manière dont les professionnels de la sécurité informatique perçoivent la sécurité de leur entreprise, les défis qu’ils doivent relever pour mettre en place des défenses efficaces et leurs plans pour surmonter y faire face.

L’omniprésence du ransomware

Selon l’étude, 81 % des entreprises déclarent avoir été victimes d’une attaque réussie sur les 12 derniers mois. La pluralité et la diversité des menaces est une des inquiétudes majeures des équipes IT. En effet, elles doivent faire face à un large éventail de cybermenaces causées, avant tout, par des programmes malveillants, des tentatives d’hameçonnage, des ransomware, des prises de contrôle de compte et des attaques par déni de service.

Pour les entreprises, les ransomwares est l’une des menaces majeures. En 2019, plus de 3 entreprises sur 5 (62,4 %) ont été confrontées à un ransomware contre 55 % en 2017. En parallèle, la proportion d’entreprises ayant payé les rançons a significativement augmenté en passant de 38,7 % à 58 % sur la même période. Parmi ces entreprises, 70 % ont pu récupérer leurs données après avoir effectué le paiement.

Agir aujourd’hui pour se protéger demain

Pour faire face à ces attaques malveillantes qui font de plus en plus de dégâts, les entreprises doivent être équipées de défenses solides. Pour autant, ces dernières se retrouvent souvent en difficulté concernant la collecte et l’analyse de données de sécurité disséminées dans l’ensemble de leurs organisations. En 2019, 57 % des entreprises ont installés des outils d’analyses de sécurité avancées soit 16 % de plus qu’en 2018. Ainsi, près de 3 entreprises sur 5 jugent essentiel de mettre en place des outils pour aider les équipes de sécurité informatique à analyser les données et répondre rapidement aux menaces.

Les entreprises ont aujourd’hui davantage conscience de leur manque de préparation en matière d’outils de sécurité et sont enclins à s’améliorer et résister aux cybermenaces. Pour relever ces nouveaux défis, les entreprises ont besoin de solutions qui conjuguent visibilité et efficacité, tout en minimisant la distribution et le traitement redondants des données sources et des événements de sécurité qui en résultent.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants