Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cybersécurité : zoom sur les nouvelles pratiques

août 2020 par AWISECO AB

Les entrepreneurs pensent que le manque de clients, le piètre niveau de service et le capital limité sont responsables des dépôts de bilan. Imaginez donc un instant que vous soyez victimes de la cybercriminalité à l’heure du tout Internet !

Les statistiques éditées en 2019 ont montré que plus 60 % des entreprises victimes d’une cyberattaque font faillite dans les six mois. Et c’est sans compter les plus de 5.6 millions de données personnelles piratées, soit près de 232 644 fraudes par heure, les ransomwares et les 140 attaques de phishing par heure. On a tous tendance à penser que les entreprises sont les plus ciblées, mais la réalité est tout autre : les particuliers sont deux fois plus touchés par la cybercriminalité !

Pourtant, il existe aujourd’hui des solutions pour se prémunir contre ce genre d’attaques. En dehors du respect de certaines règles élémentaires de sécurité, comme ne pas se connecter à un compte en banque par exemple depuis le Wi-Fi public, ou créer des mots de passe efficaces, il existe désormais d’autres solutions comme le VPN, ou des protocoles accessibles à tout le monde.

N’ouvrez les courriels inconnus et ne cliquez pas sur les liens

Méfiez-vous du phishing. Les escrocs essaient de vous faire cliquer sur un lien qui peut entraîner une faille de sécurité.
Les pirates s’attaquent aux personnes dans l’espoir qu’elles ouvrent des fenêtres contextuelles ou d’autres liens malveillants dans lesquels pourraient se trouver des virus et des logiciels malveillants. C’est pourquoi il est important de faire attention aux liens et aux pièces jointes des courriels provenant d’expéditeurs que vous ne reconnaissez pas. En un seul clic, vous pourriez permettre à des pirates d’infiltrer le réseau informatique de votre organisation. Voici une règle à suivre : ne saisissez jamais d’informations personnelles ou d’entreprise en réponse à un courriel, à une page web contextuelle ou à toute autre forme de communication que vous n’avez pas commencée. Le phishing peut conduire à l’usurpation d’identité. C’est également la façon dont la plupart des attaques par logiciel contre rançon se produisent.

VPN et Wifi

Les réseaux Wi-Fi doivent être cryptés et dissimulés. Si vous effectuez du télétravail, à votre domicile ou sur votre lieu de vacances, vous pouvez contribuer à la protection de vos fichiers en utilisant un VPN. Un VPN est essentiel lorsque vous travaillez en dehors du bureau ou en voyage d’affaires. Les réseaux Wi-Fi publics c’est-à-dire ouverts à tout type de connexion s’avèrent très dangereux comme en témoigne régulièrement l’actualité. Il est très facile de capter vos échanges sur ce type d’accès internet. En revanche, il est beaucoup plus compliqué pour un hackeur de pirater votre ordinateur s’il n’a pas la bonne IP, ou qu’il peut difficilement la trouver.

Activer la protection par pare-feu au travail et à la maison

Disposer d’un pare-feu pour le réseau de l’entreprise et pour votre réseau domestique est une première ligne de défense pour aider à protéger les données contre les cyberattaques. Les pare-feu empêchent les utilisateurs non autorisés d’accéder à vos sites web, à vos services de messagerie et à d’autres sources d’information accessibles sur le web.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants