Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cybermalveillance.gouv.fr ouvre son programme de Bug Bounty aux 15 000 hackers de YesWeHack

avril 2020 par Emmanuelle Lamandé

YesWeHack annonce que Cybermalveillance.gouv.fr a décidé de passer en programme de Bug Bounty public. Utilisant déjà la plateforme YesWeHack en privé avec une trentaine de hackers triés sur le volet, le dispositif dédié à la prévention du risque numérique et à l’assistance aux victimes de cybermalveillances ouvre ainsi son programme aux 15 000 hackers référencés sur la plateforme.

Pour Cybermalveillance.gouv.fr, l’enjeu est de démontrer son engagement dans la détection et la correction des failles de sécurité, d’autant plus que la plateforme est aujourd’hui très sollicitée face à la recrudescence de cyberattaques depuis le début de la pandémie de Covid-19. Cette démarche consolide l’engagement de différentes organisations publiques à montrer les bonnes pratiques en matière de sécurité tout en restant transparentes.

«  Lors de la phase de développement de notre nouvelle plateforme, nous avons utilisé tous les moyens à notre disposition pour nous assurer du meilleur niveau de sécurité possible de notre outil. Nous avons donc, entre autres, lancé un programme de bug bounty privé. Aujourd’hui, la plateforme est librement accessible et évolue. Il nous apparaît donc logique d’ouvrir au maximum de chercheurs en sécurité ce programme  », déclare Jerome Notin, Directeur Général, Cybermalveillance.gouv.fr




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants