Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Comment l’IoT permet aux entreprises de rester connectées au sein du réseau

décembre 2021 par  Hector Avalos, responsable EMEA chez  Versa Networks  

L’Internet des objets (IoT) facilite le quotidien de millions de personnes. Des brosses à dents aux grille-pain, l’IoT a atteint de nouveaux sommets en termes d’appareils grand public. Cependant, au-delà de ces derniers, il est clair que l’IoT est une proposition sérieuse pour les entreprises et un ingrédient essentiel pour une transformation commerciale réussie.

Ce domaine continue de connaître une croissance régulière. Comme dans de nombreux autres domaines technologiques, la valeur de l’IoT est devenue évidente au cours de la pandémie de la COVID grâce à sa capacité à aider dans un grand nombre de cas d’utilisation, de la facilitation des opérations à distance à la gestion des politiques de distanciation.

Applications pratiques de l’IoT

La pandémie a donné lieu à des exemples très intéressants de ce que l’IoT peut accomplir.

Les appareils connectés ont joué un rôle de premier plan en facilitant le travail à distance dans des domaines tels que l’industrie, le transport et l’agriculture. La plupart des entreprises de ces secteurs avaient déjà fait un usage accru des capteurs et des réseaux de contrôle de l’IoT dans le cadre de la transformation des entreprises et des efforts d’automatisation, et ces capacités sont devenues particulièrement précieuses en permettant de contrôler davantage d’opérations hors site.

Bien que moins visible, l’IoT peut également être très efficace dans les environnements de travail plus proches des bureaux. Des applications telles que l’éclairage et le chauffage intelligents peuvent réduire la consommation d’énergie et le gaspillage, tandis que des capteurs peuvent être déployés pour mieux gérer l’utilisation de l’espace, de la réservation de réunions à la facilitation de la distanciation sociale.

Bien que toutes ces fonctionnalités aient vraiment brillé pendant la pandémie, des capacités telles qu’une plus grande automatisation et une optimisation des ressources continueront évidemment à être précieuses pour les entreprises à l’avenir.

Gérer un réseau en pleine expansion

La plupart des applications IoT dépendent d’une connexion rapide et fiable au cloud, en particulier celles dont la valeur découle de la capacité à fournir des données ou à exécuter des fonctions en temps réel. Par conséquent, les problèmes de réseau tels que la perte de paquets et la gigue peuvent avoir un impact considérable sur les performances des appareils IoT.

De la même manière que pour les communications unifiées, les organisations doivent s’assurer que leur réseau peut gérer un grand nombre de dispositifs différents en même temps. En outre, tous les sites doivent avoir le même accès à une vitesse de connexion fiable, d’autant plus que le personnel continue de travailler à distance. Il sera également essentiel de disposer de la souplesse nécessaire pour faire évoluer les capacités du réseau, car le nombre et la diversité des appareils ne cessent de croître.

Faire face aux risques de sécurité

Le domaine de l’IoT a une réputation malheureusement bien fondée de risque pour la sécurité. Il est encore assez courant de trouver des appareils connectés dépourvus de fonctions de sécurité telles que le cryptage des données ou les contrôles d’authentification. Les appareils IoT mal sécurisés sont une cible facile pour les cybercriminels et peuvent être utilisés comme points d’entrée du réseau ou être asservis en tant que partie de botnets pour des attaques ultérieures.

Par conséquent, les entreprises doivent être prudentes lors de la sélection des appareils dans le cadre de leurs efforts de transformation de l’entreprise et s’assurer que tout ce qui est connecté au réseau est correctement sécurisé. Il est également possible de compenser ces failles si les fonctions de mise en réseau et de sécurité sont fournies par le biais du cloud, comme c’est le cas avec l’approche SASE (secure access service edge). Le SASE peut être un moyen efficace de sécuriser un grand réseau IoT, car tous les points d’extrémité recevront le même niveau de sécurité et les mêmes capacités de gestion du réseau. Des contrôles tels que des limites d’accès aux données ou de temps de connexion peuvent être mis en œuvre, et le sandboxing peut être utilisé pour isoler et étudier les tentatives de connexion suspectes qui peuvent signifier un appareil compromis.

En dehors des problèmes liés à des appareils spécifiques, les organisations doivent également disposer d’un niveau élevé de contrôle sur la manière dont les appareils connectés accèdent au réseau et sur les passerelles auxquelles ils ont accès. S’assurer que les données sont limitées à une région géographique spécifique est devenu de plus en plus important pour la conformité réglementaire, par exemple.

Suivre le rythme de l’IoT

Comme le nombre de dispositifs IoT continue d’augmenter de façon exponentielle, les entreprises devront s’assurer que leur réseau a la capacité de gérer l’augmentation du trafic et de permettre à tous les dispositifs de fonctionner au maximum de leurs performances. La capacité à évoluer facilement en fonction des besoins sera également un facteur important de réduction des coûts à mesure que la transformation numérique se poursuit.

Plus important encore, les entreprises doivent être en mesure de sécuriser leurs réseaux IoT en pleine croissance. Stimulés par le faible niveau de sécurité de nombreux produits, les acteurs de la menace continueront à cibler les appareils connectés comme une cible facile. L’adoption d’une approche basée sur le cloud telle que SASE permettra d’offrir une sécurité et une gestion de réseau solides à tous les points d’extrémité sans faire grimper les coûts, même si l’armée d’appareils connectés continue de croître.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants