Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Comment bien choisir son stockage cloud ?

novembre 2020 par WasabI

Auparavant stockées majoritairement sur des serveurs internes, les données des entreprises, essentielles à leur fonctionnement, sont sollicitées depuis l’extérieur lorsque le télétravail devient la règle, comme c’est le cas en ce moment. Lors du premier confinement, ce besoin d’accès à distance, souvent imprévu, à dû être organisé en urgence. Les entreprises se sont donc tournées vers des fournisseurs de cloud capables de répondre rapidement à leurs demandes immédiates, afin de poursuivre leurs activités.

Désormais opérationnelles, ces entreprises doivent maintenant prendre le temps d’analyser les solutions précédemment choisies pour savoir si elles sont adaptées à leur stratégie globale. Il convient donc de s’attarder sur cinq points essentiels dans le choix d’une solution cloud.

Une sécurité optimale

Dans le domaine du stockage, il n’est pas rare de voir des fournisseurs proposer des offres gratuites, au moins pour un volume limité. Souvent destinées aux particuliers, elles peuvent tout aussi bien convenir à des TPE ou PME… du moins en façade. Comme le dit l’adage, « Quand le produit est gratuit c’est que vous êtes le produit ». Il est donc indispensable de porter une attention toute particulière au contrat. Il s’agit de confier ses données et non pas de les céder. Pourtant, certains hébergeurs s’en accordent la propriété. Les données sont stratégiques pour les entreprises et doivent être stockées en lieu sûr. Les perdre ou les exposer à une faille peut avoir un impact considérable, non seulement du point de vue légal lorsqu’il s’agit de données personnelles, mais aussi en termes d’image.

Une accessibilité maximale

La crise sanitaire actuelle a transformé l’organisation des entreprises en privilégiant le télétravail. Cela suppose que les solutions mises en place soient accessibles tout le temps, depuis n’importe quel endroit et sur n’importe quel appareil.
Suivant les applications métier utilisées par l’entreprise, le choix d’une solution cloud capable de les supporter est à considérer. De nombreux outils traditionnellement utilisés « on premise », peuvent être disponibles en version SaaS et ainsi devenir accessibles à l’aide d’une simple connexion internet.

Un coût juste et transparent

Le coût du stockage est une caractéristique à prendre en compte. Même si une entreprise doit investir dans une solution fiable, elle doit s’assurer que le service lui soit proposé au prix juste. De nombreux fournisseurs de cloud basent leurs tarifs sur les services annexes mis à disposition. Mais ils ne correspondent pas réellement aux besoins de l’organisation. Pour choisir un hébergeur, une entreprise doit se concentrer sur deux axes, à savoir répondre à ses besoins actuels et accompagner sa stratégie d’évolution. Elles trouveront ainsi la solution la plus adaptée, et donc, par la même occasion le coût le plus logique.

Un partage et une collaboration facilités

L’accélération de l’adoption du cloud est aujourd’hui motivée par la crise sanitaire et ses conséquences sur l’organisation du travail. Pour l’efficacité d’une solution cloud, deux aspects sont à prendre en compte. Tout d’abord la facilité d’utilisation. Certains hébergeurs de première génération utilisent différents niveaux de stockage en fonction de la date de création des données ou encore de leur taux d’utilisation, ce qui complique la navigation. La vitesse de la plateforme est également primordiale. En effet, les fichiers doivent être accessibles rapidement, que leur taille soit en Giga-octets ou en Téraoctets, afin d’éviter toute perte de temps.

Une dimension écologique

Les questions écologiques touchent tous les secteurs d’activité et particulièrement la technologie. Le bilan carbone des datacenters dans le monde est équivalent, si l’on en croit une rapport du GeSI, à celui de l’aviation civile. Énormément d’efforts ont déjà été réalisés pour le diminuer. C’est pourquoi il est intéressant de se renseigner sur l’impact environnemental de son fournisseur. Une entreprise qui sous-traite le stockage de ses données n’a pas nécessairement conscience de participer à l’augmentation des gaz à effet de serre. La sensibilisation aux enjeux écologiques du stockage de données est un défi intéressant pour que toute la chaîne réduise son empreinte.

L’engouement des entreprises autour des solutions cloud ne date pas de la crise du Covid. La pandémie n’a fait qu’accélérer le phénomène, étant donné la modification soudaine des modes de travail. Mais désormais passé l’effet de surprise, il est nécessaire de prendre le temps de choisir une solution durable et en accord avec les objectifs et la stratégie de l’entreprise.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants