Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Classement trimestriel Sophos des douze principaux pays émetteurs de spam

juillet 2009 par Sophos

Sophos publie son enquête sur les douze principaux pays à partir desquels des campagnes de spam ont été émises au cours du deuxième trimestre 2009. Ces résultats sont fondés sur l’analyse, effectuée par les experts des SophosLabs, de l’ensemble des messages de spam reçus par leur réseau mondial de pièges à spam.

Les Etats-Unis demeurent de loin le principal pays relayeur de spam, avec près de 16% du spam émis dans le monde. Cela signifie qu’un spam sur six provient d’un ordinateur américain. A l’inverse, la Russie, qui arrivait en seconde position à la même période l’année dernière dans le classement des pays relayeurs de spam, se classe cette fois-ci en neuvième position en ne relayant plus que 3,2% du spam contre 7,5% l’année dernière.

La Pologne connaît la plus forte progression du classement et passe de la dixième à la sixième place avec 4,2% du total du spam relayé dans le monde. La Colombie est le seul pays à quitter la liste des douze principaux pays émetteurs de spam entre le premier et le second trimestre de cette année, tandis que le Vietnam y fait son entrée en douzième position. Enfin, la France se classe en 16ème position avec 1,91% du spam émis.

La liste complète des douze principaux pays relayant du spam pour la période d’avril à juin 2009 est la suivante :

1. Etats-Unis 15,6%

2. Brésil 11,1%

3. Turquie 5,2%

4. Inde 5,0%

5. Corée du Sud 4,7%

6. Pologne 4,2%

7. Chine (dont Hong Kong) 4,1%

8. Espagne 3,4%

9. Russie 3,2%

10. Italie 2,8%

11. Argentine 2,5%

12. Vietnam 2,3%

Autres pays : 35,9%

« Le récent discours du Président Obama sur la sécurité informatique met l’accent sur la menace que représentent les attaques menées depuis l’étranger par des criminels et des Etats ennemis, mais ces chiffres montrent que les Etats-Unis ont un vrai problème sur leur propre territoire. Si l’Amérique pouvait faire le ménage dans son propre parc informatique, cela représenterait un progrès considérable pour tous ceux qui, dans le monde entier, utilisent le Net », commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud.

« Tous les utilisateurs d’Internet doivent protéger leur ordinateur des attaques de spam et s’engager à ne jamais ouvrir de messages douteux. »

Les spammeurs utilisent de nouveaux vecteurs d’attaque

Au cours de l’année écoulée, la popularité croissante des réseaux sociaux sur Internet, et en particulier du service de micro-blogging Twitter, a entraîné une forte progression de l’activité de services comme TinyURL, bit.ly et is.gd. Ces services permettent de créer des liens raccourcis et donc plus pratiques qui redirigent ensuite l’utilisateur vers des pages Internet avec une adresse URL plus longue.

Les pirates informatiques exploitent ces services pour dissimuler des liens vers des sites malveillants ou comportant des contenus obscènes. Ils diffusent ensuite ces liens grâce au spam ou les postent sur Twitter ou d’autres réseaux sociaux.

il y a quelques mois, le service de raccourcissement de liens Cligs a été attaqué par des pirates informatiques qui redirigeaient les liens créés grâce à ce service vers le site de leur choix, démontrant ainsi comment des internautes non avertis pouvaient se retrouver sur des sites inattendus après avoir cliqué sur un lien raccourci. Les experts de Sophos pointent le fait qu’avec la popularité croissante des réseaux sociaux sur Internet, les ordinateurs mal protégés pourraient devenir vulnérables à une gamme toujours plus large d’attaques de spams.

« Le problème n’est clairement pas en train de disparaître, comme le montre le nombre élevé de campagnes de spam de grande ampleur que nous repérons quotidiennement », poursuit Michel Lanaspèze. « Bien qu’il puisse sembler encourageant de voir une réduction du volume de spam relayé par certains pays, les autorités, les fournisseurs d’accès et les internautes doivent faire plus pour sévir contre le problème du spam. »

Le spam par continent

En répartition par continent, l’Asie domine toujours largement, avec plus du tiers du spam relayé. La Chine et la Corée du Sud sont les principaux pays relayeurs de spam sur ce continent.

La répartition du spam relayé par continent entre avril et juin 2009 est la suivante :

1. Asie 31,7%

2. Europe 27,1%

3. Amérique du Sud 19,4%

4. Amérique du Nord 18,8%

5. Afrique 2,0%

Autres : 1,0%




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants