Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cisco : les tendances technologiques pour 2020 et au-delà

janvier 2020 par Cisco

Quelle décennie ! De l’adoption mondiale des smartphones à l’intégration de l’intelligence artificielle dans nos entreprises et nos foyers, en passant par l’omniprésence désormais totale de l’utilisation du cloud, des applications et des médias sociaux, il est facile d’oublier ce qui a changé au cours des dix dernières années. Alors, quelle est la prochaine étape ?

Cisco aime adopter une « vision à long terme ». Bon nombre de leurs prévisions de l’année passée - concernant l’expansion spectaculaire de la connectivité mobile, le développement continu de l’utilisation de l’IA / du Machine Learning, et l’évolution vers de véritables architectures multi-domaines – continueront d’être pertinentes pour les années à venir.

Alors, quelles tendances paraissent importantes à mentionner pour cette année ? Voici les prévisions de Cisco pour 2020 et au-delà.

La nécessité de construire l’Internet de demain

Alors que nous entrons dans la troisième décennie du 21e siècle, l’innovation technologique ne montre aucun signe de ralentissement. La transformation numérique met à rude épreuve l’infrastructure Internet actuelle et nous sommes sur le point de franchir une nouvelle étape en matière d’innovation. De fait, nous devons construire l’Internet de demain.

D’ici 2023, 49 milliards d’appareils seront connectés à Internet. Au cours de la prochaine décennie, nous verrons l’émergence et le développement d’une gamme de technologies, de la réalité virtuelle et augmentée au streaming 16K, à l’IA, à la 5G, à la 10G, à l’informatique quantique, à la cybersécurité adaptative et prédictive, aux véhicules autonomes et à l’IoT intelligent. Les applications et les technologies auxquelles nous n’avons pas encore pensé sont peut-être tout aussi importantes.

Ces générations de nouvelles applications vont engendrer des exigences et une complexité bien au-delà des capacités que l’infrastructure Internet actuelle peut prendre en charge de manière viable. Nous entrons dans une nouvelle décennie, et à ce titre il faut repenser et réinventer l’infrastructure d’Internet, et la rendre plus rapide, plus évolutive, plus économique et plus simple à gérer et à sécuriser.

Cisco a récemment annoncé son plan de construction d’Internet pour la décennie à venir. Le cœur de cette stratégie technologique « Internet pour l’avenir » repose sur des investissements de développement dans le silicium, l’optique et les logiciels qui permettront d’aborder au mieux le futur.

L’expérience numérique est la nouvelle fidélité envers une marque

De nos jours, lorsque vous pensez à une entreprise, vous pensez probablement à la façon dont vous interagissez avec eux numériquement, que ce soit via une application ou un site Web, et à la facilité et à l’agréable expérience que vous avez via ce premier point de contact.

Selon les dernières découvertes de l’AppDynamics App Attention Index, l’utilisation des services numériques a évolué pour devenir un comportement humain inconscient - un « réflexe numérique ». Par le passé, les consommateurs prenaient une décision réfléchie d’utiliser un service numérique pour transporter une tâche ou une activité. Aujourd’hui, la majorité (71%) des répondants admettent que les services numériques sont intrinsèques à leur vie quotidienne.

La recherche montre que les gens tourneront rapidement le dos aux marques dont les applications n’offrent pas une expérience premium. En cas de problèmes de performance, les consommateurs se tournent vers la concurrence (49%) ou découragent activement les autres d’utiliser un service ou une marque (63%), sans même donner à l’entreprise la possibilité d’apporter des améliorations.

Par conséquent, en 2020 et au-delà, les entreprises doivent prêter attention à la tolérance zéro des consommateurs pour autre chose qu’une expérience numérique facile, rapide et exceptionnelle. Ainsi, la capacité d’analyser les données sur la performance des applications en temps réel sera d’une importance critique, pour trouver les blocages et permettre une action immédiate.

L’importance d’une cybersécurité prédictive avec Zero Trust et la traque des menaces

Dans un contexte où la cybercriminalité coûte trois fois plus cher à l’économie que les catastrophes naturelles dans le monde, les exigences en matière de sécurité ne cessent de croître. La sécurité réactive, qui ne traite en grande partie les problèmes que lorsqu’ils commencent à affecter les systèmes, ne suffit plus. Les organisations doivent vivre avec la nouvelle réalité autour de « Zero Trust » et devancer les menaces.

Le modèle Zero Trust original, conçu par Forrester, part du principe que les organisations ne font confiance à rien à l’intérieur ou à l’extérieur de leur périmètre de réseau. L’accès n’est accordé qu’aux utilisateurs, appareils et postes de travail autorisés, et ceci après que la confiance a été établie et les menaces stoppées, le tout sans que l’expérience utilisateur ne se dégrade. Cette approche pourrait devenir quasi omniprésente dans les années à venir.

De plus, la traque des menaces va jouer un rôle de plus en plus important dans les positions de sécurité holistique des organisations. Alors que les approches traditionnelles répondent généralement aux alertes après avoir détecté une activité potentiellement dangereuse, traquer des menaces va au-delà des dangers connus.

L’objectif du Threat Hunting est de découvrir de nouveaux logiciels malveillants et des vulnérabilités encore inconnues. Même si aucun malware n’est détecté, le Threat Hunting identifiera souvent les vulnérabilités qui nécessitent de nouvelles politiques de sécurité. In fine, cette recherche régulière de nouveau danger conduit à une réduction globale du nombre de vecteurs d’attaque potentiels.

Les experts de Cisco Talos ont développé un e-book, Hunting for Hidden Threats, qui explique comment la chasse aux menaces porte ses fruits, qui doit participer et le « quoi, où et quand » de ce qu’il faut rechercher. Le rapport compare par ailleurs cette approche avec d’autres méthodologies de sécurité telles que la réponse aux incidents, les tests de pénétration ou la gestion des risques.

L’Intent-Bases Networking, la nouvelle tendance de réseautage

Les réseaux n’ont jamais été aussi critiques pour les entreprises. Leur valeur va bien au-delà de la connexion des appareils et des emplacements. Aujourd’hui, le réseau joue un rôle essentiel dans la réinvention des applications, la sécurisation des données, la transformation de l’infrastructure et la responsabilisation des équipes.

Ces dernières années, les discussions dans l’industrie ont tourné autour du rôle des Software-defined Networks (SDN) en tant que prochaine phase importante de l’évolution du réseau. Le SDN offre de nombreux avantages, notamment une gestion et une sécurité centralisées, une flexibilité et des coûts d’exploitation réduits.

Pour Cisco, le SDN n’est pas une étape finale, mais plutôt un grand pas dans le parcours nécessaire des infrastructures de mise en réseau vers de véritables systèmes réseaux basés sur l’Intent-Bases Networking (IBN) qui utilisent l’IA et l’apprentissage automatique pour anticiper les actions, détecter et résoudre automatiquement les anomalies, stopper les menaces de sécurité, et ceci en continuant d’évoluer et d’apprendre.

L’adoption de SDN a été forte. Sur les plus de 2 000 responsables informatiques et décideurs réseau interrogés dans le rapport Cisco Global Networking Trends, 41% ont un SDN dans au moins un de leurs domaines. Toutefois, seulement 4% pensent que leurs réseaux sont vraiment basés sur les intentions aujourd’hui. Cependant, les technologues conviennent clairement que l’IBN jouera un grand rôle dans leur avenir à court terme. 78% ont déclaré penser une évolution de ce qu’ils connaissent vers des service-drive et de l’Intent-Base networks d’ici deux ans. En fait, 35% pensent que leurs réseaux seront entièrement basés sur les intentions pour la même période.

La pénurie de talents informatiques : de nouvelles compétences à mettre en avant

La gestion des talents reste le défi n° 1 auquel les responsables informatiques sont confrontés aujourd’hui. Dans une enquête Cisco auprès de 600 décideurs informatiques et commerciaux, 93% affirment faire face à une pénurie de talents si importante que cela ralentit la transformation de leur entreprise.

Ce qui change, cependant, est la nature des profils recherchés. Certains rôles liés à des domaines de croissance évidents, tels que la science des données et l’IA, restent demandés massivement. Mais pour répondre aux besoins actuels des entreprises, le secteur IT doit évoluer de simple « preneurs de commandes » à des partenaires commerciaux stratégiques. Cela signifie changer les tâches quotidiennes des informaticiens, et donc passer de la configuration des appareils à la résolution des problèmes commerciaux via la technologie.

Dans l’enquête Cisco, les responsables informatiques et commerciaux identifient le plus gros problème des leaders technologiques comme étant le manque du sens des affaires. Par conséquent, la plus grande priorité en termes de recrutement pour les responsables informatiques et commerciaux à l’avenir sera de trouver des talents dotés de compétences techniques et commerciales.

Comment ce besoin sera-t-il satisfait ? Les entreprises qui ont réussi dans leurs efforts de transformation commerciale ont montré une préférence générale pour le recyclage des compétences en informatique, plutôt que pour l’embauche ou l’externalisation, préservant ainsi la connaissance de l’organisation, sa culture et ses valeurs.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants