Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cisco dévoile le premier Global Hybrid Work Index

octobre 2021 par Cisco

Cisco dévoile son premier Hybrid Work Index (HWI) trimestriel. L’indice, qui sera mis à jour tous les trimestres, examine comment les habitudes et les interactions technologiques ont définitivement redéfini le travail un an et demi après le début de la pandémie de COVID-19. Les résultats montrent que les collaborateurs s’attendent à davantage de flexibilité, d’accessibilité et de sécurité, tandis que les entreprises s’efforcent de répondre à ces exigences technologiques supplémentaires.

« Nous sommes vraiment à un moment décisif, avec la possibilité de redéfinir le travail », a déclaré Chuck Robbins, Chair et Chief Executive Officer de Cisco. « Tous les employés à travers le monde veulent un environnement de travail qui leur permette de donner le meilleur d’eux-mêmes, et il nous incombe, en tant que chefs d’entreprise, d’apprendre à les soutenir et à leur donner tous les moyens de réussir, quels que soient leur mode et leur lieu de travail. »

Cisco a la capacité d’apprendre de son large éventail d’outils permettant un travail hybride sur les réseaux, les terminaux et les applications de millions de clients à travers le monde. Plusieurs thèmes clés sont ressortis de l’enquête HWI et peuvent aider les chefs d’entreprise à comprendre l’approche qu’ils doivent adopter pour faire du travail hybride un succès à long terme :

Principales observations pour les RH

● Les collaborateurs veulent de la flexibilité et le mode hybride augmente la fidélité des employés : 64 % s’accordent à dire que la possibilité de travailler à distance au lieu de se rendre dans un bureau a une incidence directe sur le fait de rester ou de quitter un emploi. Cependant, il n’est pas certain que les employeurs réalisent le potentiel du travail hybride : seuls 47 % des salariés pensent que leur entreprise autorisera le travail à distance au lieu du travail au bureau au cours des 6 à 12 prochains mois.

● La flexibilité et le bien-être sont des facteurs clés du travail hybride : Une majorité écrasante de personnes interrogées s’accordent à dire que la santé et le bien-être personnels, ainsi que des modalités de travail flexibles, sont des éléments non négociables à l’heure de l’avènement du travail hybride.

● Le travail hybride favorise l’essor des réunions nomades : Avant la pandémie, les collaborateurs utilisaient des appareils mobiles 9 % du temps pour se connecter à leurs réunions. Avec le travail hybride, ce chiffre a triplé et s’élève désormais à 27 %.

● Les réunions se multiplient, et tout le monde ne « participe » pas de la même façon : Plus de 61 millions de réunions ont lieu chaque mois dans le monde. Et dans chacune d’elles, seulement 48% des participants sont susceptibles de parler. Cela change - de façon considérable - selon la taille des réunions, ce qui soulève des questions au sujet de l’engagement, de l’efficacité des réunions et des autres moyens de participation.

● Une meilleure connectivité signifie un accès aux talents : 82 % des répondants au sondage conviennent que l’accès à la connectivité est essentiel à la reprise économique après la pandémie de COVID-19 et à un accès égal à l’emploi, à l’éducation et aux soins de santé pour tous. L’accès à la connectivité permettra aux personnes de travailler pour n’importe quelle entreprise dans le monde et aux entreprises de trouver les meilleurs talents, où qu’ils se trouvent.

● L’IA est au cœur de l’avenir du travail : La croissance de plus de 200 % de l’utilisation des capacités IA de juillet à septembre 2021 témoigne du désir des collaborateurs d’améliorer l’engagement des réunions. Cela comprend des fonctions comme la réduction du bruit, la traduction et la transcription automatiques, les sondages et la reconnaissance des gestes, ce qui facilite la conversation, qu’elle soit virtuelle ou en salle de réunion.

Principales observations pour les leaders technologiques

● Les réseaux domestiques sont désormais l’une des parties les plus critiques du réseau de l’entreprise : Depuis le début de la pandémie, le nombre d’appareils pour les collaborateurs en télétravail ont augmenté deux fois plus vite que les routeurs des petites et moyennes entreprises.

● L’intensification des menaces souligne l’importance d’une sécurité des utilisateurs : Pendant la pandémie, les tentatives d’accès à distance malveillantes ont été multipliées par 2,4. En septembre 2021, les collaborateurs hybrides ont été ciblés par plus de 100 millions de menaces par mail par jour, soulignant l’importance des infrastructures de sécurité qui maintiennent le travail accessible aux bons utilisateurs et hors de portée des acteurs frauduleux.

● Les entreprises considèrent les applications de collaboration comme le type d’application le plus critique pour la réussite du travail hybride : Les applications de collaboration sont maintenant les plus surveillées au monde, surpassant l’accès sécurisé et la surveillance des applications de productivité qui ont fait l’objet d’une surveillance plus étroite au début de la pandémie et qui sont passés au travail à domicile.

● Le retour au bureau : Le nombre d’appareils se connectant à des réseaux Wi-Fi au bureau a augmenté de 61 % par rapport à il y a six mois, notamment dans les secteurs de l’enseignement supérieur, des services professionnels et de l’hôtellerie.

Le Global Hybrid Work Index de Cisco est le seul rapport du genre, qui examine les collaborateurs, la technologie et les entreprises pour identifier les nouvelles tendances mondiales du travail. Il tire des informations de millions de données clients agrégés et anonymisés des solutions Cisco : de collaboration (Webex), de réseau (Meraki), de visibilité Internet (ThousandEyes) et de sécurité (Talos, Duo, Umbrella). Les recherches menées par des tiers auprès de plus de 39 000 répondants dans 34 pays, y compris les CIOs, les décideurs IT, des collaborateurs complètent les recherches aux côtés des données sur les employés de Cisco.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants