Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cinquième édition de l’étude mondiale World Quality Report : les entreprises consacrent près d’un quart de leur budget informatique au test et à l’assurance qualité de leurs applications

septembre 2013 par Capgemini, sa filiale Sogeti et HP

Les entreprises consacrent près d’un quart de leur budget informatique au test et à l’assurance qualité de leurs applications, révèle la cinquième édition du World Quality Report, une étude réalisée par Capgemini, sa filiale Sogeti et HP. La qualité de leurs applications logicielles est fondamentale pour leurs activités et leur réputation. Pourtant, de nombreuses entreprises tardent encore à tester leurs applications mobiles et à évaluer avec précision la rentabilité de ces tests.

Du fait de l’augmentation constante du parc applicatif des entreprises, les dépenses moyennes du budget informatique consacré à l’assurance qualité sont passées de 18 % en 2012 à 23 % en 2013. Cependant, de nombreuses sociétés peinent encore à démontrer que leur stratégie de test leur apporte une réelle valeur ajoutée. En outre, bien que les appareils mobiles soient les outils de communication privilégiés par leurs collaborateurs et leurs clients, près de la moitié des entreprises (45 %) ne valident toujours pas efficacement les fonctionnalités, les performances et la sécurité de leurs applications et appareils mobiles. L’étude souligne que les entreprises testent de plus en plus leurs applications mobiles (55 % en 2013, contre 31 % en 2012), mais plus de la moitié des personnes interrogées (56 %) déclarent être freinées dans cette démarche par l’absence de méthodes spécifiques pour leur domaine d’activité. En outre, 48 % déclarent que leur entreprise ne dispose pas d’un nombre suffisant d’experts dans ce domaine.

Les entreprises font de plus en plus confiance aux systèmes informatiques et aux applications pour assurer le bon déroulement de leurs opérations. Nombreuses sont celles qui décident d’adopter une approche plus stratégique de l’assurance qualité. Ainsi cette année, plus d’un quart (26 %) des entreprises consultées ont renforcé leurs processus d’assurance qualité au niveau des projets, des entités métier ou de l’ensemble de leur organisation, contre 8 % en 2012. Près d’une entreprise sur cinq (19 %) déclare disposer d’un centre d’expertise dédié aux tests, contre seulement 6 % l’année dernière, le Testing étant une opération de plus en plus industrialisé au sein des entreprises. En outre, l’étude indique que les entreprises cherchent de plus en plus des testeurs qui ont la connaissance de leur métier et ou de leur secteur : près des deux tiers (63 %) des dirigeants d’entreprises interrogés déclarent qu’il est important que leurs testeurs connaissent leurs activités, car les opérations d’assurance qualité doivent être alignées sur les priorités stratégiques de l’entreprise.

« Les résultats de la cinquième édition du World Quality Report soulignent avec force l’importance stratégique croissante des processus de test et d’assurance qualité, qui permettent aux entreprises d’atteindre leurs objectifs opérationnels et d’assurer la satisfaction de leurs clients. Les applications technologiques constituent de plus en plus la principale interface entre les entreprises et leurs clients. Ces applications sont souvent mises à disposition par le biais de plusieurs canaux et terminaux, et leurs utilisateurs tolèrent de moins en moins les dysfonctionnements, la faible performance ou l’existence de failles de sécurité », souligne Michel de Meijer, en charge de l’offre Testing au niveau mondial chez Capgemini et Sogeti.

L’assurance qualité est un processus dont l’importance est grandissante pour les entreprises et l’étude montre que certaines d’entre elles ont commencé à valoriser ce processus dans le cadre d’une approche plus stratégique consistant à évaluer le retour sur investissement de l’assurance qualité à plus grande échelle avec des indicateurs tels que la contribution à la réduction des délais de commercialisation (45 %) ou des coûts par l’élimination des défauts (39 %). Toutefois, de nombreuses entreprises n’ont pas encore mis en œuvre ce type de stratégie et ne collectent que des informations opérationnelles telles que le nombre de défauts constatés (73 %) ou le coût de chaque test (55 %). En outre, 45 % des entreprises consultées effectuent des tests trop tard dans le processus de création des applications pour pouvoir les améliorer réellement et se limitent alors à identifier et corriger des défauts.

Les entreprises qui éprouvent des difficultés à améliorer leur service de test en interne, sont de plus en plus nombreuses à faire le choix de l’externalisation : 12% d’entre elles se tournent vers un prestataire extérieur afin de disposer des ressources, des compétences et de tous les outils nécessaires pour optimiser l’efficacité des tests et des analyses de rentabilité. Par exemple, les entreprises qui externalisent les tests de leurs applications mobiles considèrent la capacité du prestataire extérieur à effectuer des tests sur un large éventail de plates-formes et d’appareils comme leur premier critère de choix (60 %). Ce chiffre illustre la nécessité pour un processus de test de couvrir des environnements divers, ce que beaucoup d’équipes d’assurance qualité internes ne sont pas en mesure de faire.

« Les résultats de l’étude indiquent que près d’un quart des budgets informatiques sont aujourd’hui consacrés à des activités de test et d’assurance qualité. Il est donc plus important que jamais de mesurer le retour sur investissement pour l’entreprise en fonction de critères financiers et opérationnels. Une approche plus stratégique des tests et de l’assurance qualité, offrant une meilleure visibilité et articulée autour d’outils de reporting avancés illustrerait davantage la valeur des informations opérationnelles et financières » conclut Matt Morgan, directeur général de HP Software Product Marketing.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants