Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Christophe Grangeon, Usercube : Les RSSI doivent prendre la mesure de l’enjeu et considérer les solutions françaises dans leurs appels d’offres

septembre 2021 par Marc Jacob

A l’occasion du FIC, Usercube présentera Usercube IGA V5.2. Cette nouvelle version apporte une innovation majeure car elle permet désormais de déployer entièrement une solution de gestion et gouvernance des identités à partir d’un « wizard » de configuration. Christophe Grangeon, co-fondateur d’Usercube les RSSI doivent prendre la mesure de l’enjeu et considérer les solutions françaises dans leurs appels d’offres.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion du FIC et des Assises de la Sécurité ?

Christophe Grangeon : Nous présentons Usercube IGA V5.2. Cette nouvelle version apporte une innovation majeure car elle permet désormais de déployer entièrement une solution de gestion et gouvernance des identités à partir d’un « wizard » de configuration.
Elle s’inscrit dans notre stratégie de diviser le coût de possession d’une solution de Gestion et de Gouvernance des Identités (IGA) d’un facteur 3 et de permettre au Client de déployer et maintenir son application, en autonomie, avec ses propres équipes.
Bien évidemment Usercube IGA 5.2 est proposée en mode Saas multi-tenant ce qui permet au Client de se libérer complètement des contraintes d’exploitation et des montées de versions.
Le SaaS multi-tenant permet de mutualiser plusieurs clients sur une même infrastructure afin de partager les ressources et les coûts d’exploitation tout en séparant les données.
Nous localisons les tenants en fonction des contraintes réglementaires. La France et la Suisse sont disponibles et une ouverture prochaine est prévue aux USA. Nous travaillons également avec des grands groupes pour localiser leurs tenants sur leur cloud privé.
Cette capacité est unique sur le marché.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Christophe Grangeon : Comme chaque année, nous présentons un cas client. Après Crédit Agricole, Naval Group et Total, ce sera cette année la Macif qui expliquera dans quelle mesure la gestion des identités et des habilitations est stratégique dans sa transformation numérique et pourquoi Usercube s’est imposé comme la seule solution capable de répondre à ses exigences.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2021 ?

Christophe Grangeon : Il y a d’une part le passage à l’échelle industrielle des attaques cyber et surtout la compromission de briques d’infrastructure qui obligent les entreprises à être en permanence à jour au niveau des patchs de sécurité.
La grande majorité n’en a pas la capacité et reste très exposée. Une stratégie pertinente est donc de basculer massivement vers le SaaS et de poursuivre une stratégie « cloud first » pour les nouvelles applications.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Christophe Grangeon : Toutes les entreprises n’ont pas encore la maturité pour basculer la gestion et la gouvernance des identités vers le SaaS. Cependant, sous la pression des investisseurs, tous les fournisseurs d’IGA sont poussés à abandonner leurs solutions historiques « on-premises » pour concentrer leurs efforts de R&D et commerciaux sur leurs offres SaaS.

Les solutions historiques risquent donc fort de disparaitre à court-terme.

En conséquence, un client qui choisit aujourd’hui une solution IGA on-premises investit en fait sur une solution obsolète qui risque de ne plus être maintenue au moment de son passage en production.

Non seulement son investissement est perdu, mais en plus il se voit contraint de lancer un nouveau projet car les offres on-premises historiques ne sont pas compatibles avec les nouvelles solutions SaaS. C’est la double peine.

Usercube est la seule offre dont le design a été conçu pour le SaaS, et qui fonctionne de manière duale en SaaS et on-premises. Le passage de l’un à l’autre se fait simplement par copie de la base de données. C’est la meilleure garantie de la pérennité de leur investissement.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ?

Christophe Grangeon : La cybersécurité est devenue un enjeu de souveraineté nationale sur lequel le gouvernement a décidé d’investir massivement. Au-delà des belles paroles, ou des articles qui fleurissent sur tous les forums, les RSSI doivent prendre la mesure de l’enjeu et considérer les solutions françaises dans leurs appels d’offres.

En savoir plus : https://www.usercube.com/fr/partici...


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants