Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Christian d’Orival, Deny All : Les applications web doivent être protégées dans leur globalité

juillet 2009 par Marc Jacob

Christian d’Orival a pris le poste de Chief Operating Officer de Deny All depuis prés d’un an. Ce premier anniversaire est l’occasion de faire le point sur les points clés de la stratégie mise en œuvre au sein de l’ entreprise. Pour lui, la sécurisation des applications web dans leur globalité est devenue incontournable pour toutes les entreprises.

GSM : Vous avez pris le poste de Chief Operating Officer de Deny All, il y a bientôt un an, quel est votre bilan ?

Christian d’Orival : Lorsque je suis arrivé, j’ai fait le constat , d’un coté que Deny All était reconnu sur son marché comme le spécialiste de la sécurisation des applications Web et de l’autre que dans notre domaine, les entreprises, au-delà des premiers clients d’origine, en avaient terminé avec la phase d’observation et de validation de la technologie. Aujourd’hui, les entreprises vont plus loin en visant une globalisation de leur déploiement sur toutes leurs applications. En effet, l’ouverture des SI tant au niveau de l’intranet aux collaborateurs en situation de mobilité, que celui de l’extranet aux sous-traitants et autres partenaires commerciaux conduisent les entreprises à déployer de nouvelles applications, « Webifier » les anciennes en ayant pour corollaire le renforcement leur sécurité. Dans ce contexte, Deny All à une image de véritable spécialiste de la sécurisation des applications web. D’ailleurs, nos clients estiment que nos produits sont de qualité et surtout apprécient leur évolutivité tant fonctionnelle qu’au niveau des performances. Il est vrai que nous avons un socle technologique solide et des spécialistes reconnus.

GSM : Allez-vous faire évoluer vos solutions en 2009 ?

Christian d’Orival : Effectivement, nous allons annoncer d’ici à la fin de l’année des évolutions importantes de nos solutions en se basant sur notre technologie. Tout d’abord, nous allons lancer une nouvelle console d’administration centralisée avec un accent particulier sur sa facilité d’utilisation.

Dans le domaine de la sécurité, nous avons une véritable avance concernant la sécurisation des protocoles http et https mais aussi sur le XML te les Web Services. Nous allons accentuer encore notre avance dans ces deux derniers domaines.

Il n’y a pas, aujourd’hui, de concurrents capables de proposer un niveau d’évolutivité identique au notre. En effet, nous proposons nos solutions sous forme de logiciels ou d’Appliance. Nous bénéficions d’une bonne expérience dans ces deux types de solutions du fait du nombre important des déploiements que nous avons effectué chez nos clients.

GSM : Quels sont vos projets au niveau fonctionnel ?

Christian d’Orival : Nous avons renforcé l’accent mis sur la veille de sécurité en allant au-delà des simples systèmes de « black List ». Ainsi, nous informons nos clients le plus en amont possible sur les nouvelles attaques. Par exemple, nous étions les premiers à donner des informations sur Slowloris. Nous attachons une grande importance à notre réactivité.

GSM : Quelle est votre stratégie en matière de partenariat ?

Christian d’Orival : En matière de partenariat, nous souhaitons travailler avec peu d’intégrateurs sur les pays ou nous sommes implantés et de distributeurs à valeur ajoutée sur les autres pays. Cette stratégie se matérialise par des programmes de partenariat renforcés et de nouveaux programmes de certification. Grâce à cette politique, nous avons renforcé nos relations avec nos partenaires en particulier OBIANE (division Intégration Réseaux & Sécurité d’Orange Business Service) et BT, mais aussi avec d’autres disposant de véritables compétences transversales en matière d’infrastructures ou applicatives.

Dans les autres pays où nous sommes représentés nous agissons de même. Ainsi, nous sommes présents en Allemagne, au Benelux, en Espagne, dans les pays Nordiques et en Afrique du Nord via notre réseau de partenaires certifiés.

Ce mode de développement, est appliqué aussi pour renforcer nos relations avec nos grands clients qui bénéficient d’un programme spécifique dédié.

GSM : Vous avez participé à de nombreux salon depuis fin 2008, quelle est la place de la communication dans votre stratégie ?

Christian d’Orival : La communication tient aussi une place importante. Ainsi, depuis 2008, nous avons participé à de nombreux salons comme les Assises de la Sécurité à Monaco, Infosecurity Londres, Infosecurity Belgium, City Azlan à Madrid. Nous serons aussi sur ISTA à Nuremberg (le remplaçant de System) et sur Infosecurity Pays-Bas. Nous soutenons aussi les événements de nos partenaires.

Nous avons lancé un portail sur le thème du PCI-DSS www.pci-denyall.com et restructuré notre propre site pour lui donner image plus dynamique.

Enfin, nous avons changé d’agence de presse qui nous a permis d’obtenir une meilleure visibilité dans la presse professionnelle.

GSM : Pour conclure quel serait votre message à nos lecteurs ?

Christian d’Orival : Il ne fait aucun doute aujourd’hui que la protection des applications web est une nécessité. Il y a de plus en plus d’attaques, sans compter les exigences règlementaires comme le PCI-DSS ainsi que de nombreuses autres à venir notamment dans le secteur de la santé ou de la protection du consommateur.

Dans ce contexte, il y a de plus en plus d’acteurs sur ce marché, mais nous sommes reconnus comme de véritables spécialistes. En effet, nous avons été l’un des pionniers de cette technologie. Fort de notre expérience, les entreprises qui font appel à nous sont sûres d’être face à un interlocuteur qui comprend leur besoin. Nous avons fait nos preuves, en particulier, en matière de fiabilité et d’évolutivité de nos solutions et ce dans les environnements les plus exigeants.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants