Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Chainalysis dévoile une étude sur les malwares utilisés pour voler des cryptomonnaies

janvier 2022 par Chainalysis

Chainalysis dévoile une étude sur les logiciels malveillants (ou “malwares”) concernant l’utilisation de ces logiciels par les cybercriminels sur le marché des cryptomonnaies au cours des dix dernières années. Elle comprend également deux études de cas pour mieux comprendre cette dimension peu abordée lorsque la criminalité liée aux cryptomonnaies est abordée.

Voici des points-clés issus de l’étude :

• Cryptbot, un voleur d’informations qui s’empare des portefeuilles de cryptomonnaies et des informations d’identification des comptes, appartient à la famille de logiciels malveillants la plus prolifique, avec près d’un demi-million de dollars en bitcoins volés.

• Les cryptojackers sont la famille de logiciels malveillants axés sur les cryptomonnaies les plus prolifiques.

o Les cybercriminels à l’origine du botnet Glupteba ont utilisé des malwares de cryptojacking pour acquérir et vendre des informations de comptes Google volées sur des machines infectées, commettre des fraudes à la publicité numérique et vendre des données de cartes de crédit volées.

o En 2020, la division de sécurité du cloud de Cisco a indiqué que les logiciels malveillants de cryptojacking touchaient 69 % de ses clients, leur permettant de mettre la main sur une quantité incroyable de puissance informatique, et dérobant ainsi une quantité importante de cryptomonnaies illicitement.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants