Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Chainalysis - Plus de 602 millions de dollars en cryptomonnaies versés à des ransomwares en 2021

février 2022 par Chainalysis

Chainalysis, la plateforme des données des blockchains, dévoile un rapport concernant les ransomwares sur le marché des cryptommonaies en 2021, analysant les tendances de cet écosystème.

Voici quelques points-clés susceptibles de vous intéresser :

• Chainalysis a identifié un peu plus de 602 millions de dollars en cryptomonnaies versés à des ransomware en 2021. Ce montant est cependant probablement sous-estimé à cause de la sous-déclaration des victimes de ransomware et à l’identification en cours des adresses de ransomware qui ont reçu des paiements de victimes antérieures.

• Le montant des paiements de ransomware continue de croître, le montant moyen des paiements dépassant 118 000 dollars en 2021, contre 88 000 dollars en 2020. Cela s’explique notamment par une augmentation des attaques très ciblées contre de grandes entreprises, comme l’attaque de la souche de ransomware DarkSide contre Colonial Pipeline.

• Si la plupart des attaques par ransomware semblent avoir une motivation financière, d’autres semblent être motivées par des objectifs géopolitiques tels que l’espionnage, l’atteinte à la réputation et la perturbation des opérations du gouvernement ennemi. Chainalysis a recensé 21 souches de ransomware soupçonnées d’être liées à l’Iran, 16 à la Russie, 4 à la Chine et 2 à la Corée du Nord.

• Conti était la plus grande souche de ransomware en termes de revenus en 2021, extorquant au moins 180 millions de dollars aux victimes. Présumément basés en Russie, les opérateurs de Conti permettent aux affiliés de lancer des attaques à l’aide de son programme de ransomware en échange d’une rémunération.

• L’analyse de l’activité de rebrassage et de blanchiment d’argent suggère que l’écosystème des ransomwares reste concentré. 56 % des fonds envoyés depuis des adresses de ransomware depuis 2020 ont été reçus par l’une des six entreprises de cryptomonnaies.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants