Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Chainalysis - L’impact de la crise du marché des cryptomonnaies sur les activités illicites

août 2022 par Chainalysis

Le marché des cryptomonnaies connaît une année 2022 mouvementée avec des baisses de prix importantes en mai et juin. Cependant, depuis début août, les prix ont été relativement stables avec notamment le Bitcoin qui se situe entre 20 et 24 000 dollars. Mais qu’en est-il de la part des activités illicites ?

Chainalysis, la plateforme des données des blockchains, vient de publier un rapport sur la crypto-criminalité en 2022 (disponible ici) dont voici les points clés :
• En juillet 2022, le volume de transactions illicites en cryptomonnaies, est inférieur à celui de 2021.
• L’activité criminelle semble être moins influencée par la baisse des prix. Entre 2021 et 2022, le volume de transactions illicites a diminué de 15 % contre 36 % pour le volume de transactions légitimes. Certains types d’activités criminelles ont même augmenté en 2022.
• Les gains totaux des escroqueries entre janvier et juillet 2022 s’élèvent à 1,6 milliard de dollars, soit 65 % de moins qu’à la fin du mois de juillet 2021. Un déclin qui est probablement lié à la baisse des prix dans les différentes devises.
• La diminution des gains des escrocs est en partie due au fait que moins de potentielles victimes se sont fait avoir par des arnaques. En effet, la chute des prix des actifs rend les promesses d’importants rendements moins crédibles. De plus, les nouveaux utilisateurs inexpérimentés, plus susceptibles de tomber dans le piège des escroqueries, sont moins nombreux sur le marché lorsque les prix baissent.
• Les revenus des escroqueries proviennent principalement de grandes escroquerie telles que PlusToken en 2019, qui a récolté plus de 2 milliards de dollars, et Finiko en 2021, avec 1,5 milliard de dollars.
• En 2022, les revenus du marché du darknet sont inférieurs de 43 % à ce qu’ils étaient en juillet 2021. Pourtant, les revenus du marché du darknet étaient supérieurs à ceux de 2021 jusqu’en avril. Cette baisse est donc une des conséquences de la fermeture le 5 avril dernier de Hydra Marketplace, qui aura été pendant des années le marché prédominant du darknet, agissant comme une plaque tournante pour la vente de drogues, d’outils de piratage, de données volées ou encore de services de blanchiment d’argent.
• En 2022, 1,9 milliard de dollars de cryptomonnaies ont été volés lors de piratages de services, contre 1,2 milliard de dollars à la même période en 2021. Ce phénomène est lié à l’augmentation importante des vols de fonds à partir des protocoles DeFi qui sont particulièrement vulnérables au piratage.
• Une grande partie de la valeur volée aux protocoles DeFi peut être attribuée à des acteurs malveillants affiliés à la Corée du Nord, en particulier à des unités de piratage d’élite comme Lazarus Group. Ainsi, en 2022, ces derniers ont volé environ 1 milliard de dollars de cryptomonnaies à partir des protocoles DeFi.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants