Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Certificats numériques indispensables pour les nouveaux élus municipaux

juillet 2020 par Arnauld DUBOIS CEO de CERTIGNA - Groupe TESSI

Les récentes élections vont amener les nouveaux élus à prendre leurs fonctions. Dès leur investiture, ils vont devoir gérer de nombreuses opérations pour assurer le bon fonctionnement de la vie de leur commune. Incontestablement, l’utilisation du numérique sera un sujet clé pour leur permettre de mener à bien leur mission. Cela s’inscrit plus globalement dans le cadre de la gouvernance de l’État qui positionne le digital comme une obligation réglementaire dans de nombreux cas d’usage.

Échanger des informations et des documents sur les plateformes de l’État

Concrètement, les élus et membres de leur équipe, qui seront amenés à gérer certaines opérations clés, vont devoir s’équiper de certificats numériques individuels pour échanger certains documents. Ces certificats sont de réelles cartes d’identité numériques qualifiées RGS et/ou eIDAS, ils permettent de s’authentifier de façon sécurisée et de réaliser de la signature électronique à valeur juridique. L’obtention d’un certificat qualifié est donc conditionné à des règles d’attribution strictes. Il convient donc de bien prendre en compte ce point pour les nouveaux élus car le cas échéant ils ne pourront pas mener à bien leur mission.

A quels usages répondent les certificats numériques pour une équipe municipale ?

Les usages sont multiples, l’un d’entre eux concerne la signature des marchés publics. Une autre utilisation est la nécessité de garantir son authentification dans le cadre des délibérations. Nous pouvons aussi évoquer les opérations liées au paiement de factures sur Chorus Pro (plateforme de dématérialisation des factures fournisseurs traitant avec les entités publiques) ou l’accès à l’application Helios de la DGFIP. Enfin, citons l’ensemble des opérations qui concernent les échanges électroniques réalisés entre les mairies et les collectivités locales.

À travers ces exemples, l’Etat montre sa volonté de devenir rapidement 100% numérique. Aussi, il apparaît clairement que l’usage de certificats numériques est au centre des processus de gestion des municipalités.

Anticiper au plus vite le traitement de création d’un certificat numérique

Dès leur nomination, les nouveaux élus devront donc rapidement mener leurs démarches pour accéder à leurs certificats. Cette demande doit être effectuée à leur initiative. Attention donc à ne pas perdre de temps pour être rapidement opérationnel !




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants