Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cédric Mermilliod, Groupe Oodrive : TPE-PME, les solutions efficaces de sauvegarde en ligne vous sont accessibles !

mai 2010 par Cédric Mermilliod, Directeur Commercial du Groupe Oodrive

De nos jours, les dangers qui menacent les données informatiques des entreprises sont multiples. Il y a tout d’abord les risques liés au matériel sur lequel on stocke les données : les dégâts des eaux, les incendies et de façon plus récurrente, le cambriolage ou le vol. En effet beaucoup de clients sont nomades, et pour eux, le vol ou la simple perte de l’ordinateur, sont plutôt fréquents. Laisser un ordinateur dans une voiture, dans le train, dans le métro, ou encore le faire tomber, sont des choses qui arrivent finalement assez souvent.

Viennent ensuite les risques liés directement aux données. En effet, qui n’a jamais fait une erreur de manipulation comme supprimer un ficher ou ne pas enregistrer la dernière version d’un document ? Qui n’a jamais été victime d’un virus informatique ?

Aujourd’hui l’actif principal d’une entreprise, ce sont ses données informatiques. À partir du moment où une entreprise, quelle que soit sa taille, a compris que le coeur de son activité et sa pérennité résident dans ses données informatiques, elle sait que les protéger est primordial. Alors pourquoi tant de réticences à mettre en place une solution de sauvegarde dans les TPE-PME, encore plus sujettes à ces risques de perte de données ? Une bonne politique de sauvegarde dans une société n’est rien de moins qu’une assurance pour la continuité de son activité.

La politique de sécurisation des données, une réalité accessible aussi bien pour les TPE-PME que pour les grands comptes

Les grands comptes ont depuis longtemps intégré l’importance de sécuriser leurs données critiques, c’est-à-dire les données indispensables à une reprise d’activité immédiate en cas de crash informatique. Ils ont mis en place des procédures qu’on appelle souvent PRA ou PCA (Plan de Reprise ou de Continuité d’Activité). Aujourd’hui, ils encourent encore quelques risques sur certaines données, notamment celles des travailleurs nomades, mais des mesures de sauvegardes efficaces ont d’ores et déjà été mises en place. En revanche les TPE et PME perçoivent les termes PRA ou PCA comme un luxe qu’elles ne peuvent pas s’offrir, se considérant comme de petites entreprises tributaires de solutions plus artisanales, comme les supports physiques. Dépassons l’image du gérant de TPE-PME qui, après ses douze heures de travail, branche son disque dur externe, fait la copie de ses données et l’emporte chez lui !

Nous nous battons tous les jours contre cette méconnaissance de la sauvegarde des données en expliquant qu’aujourd’hui il existe, au même titre que pour les grands comptes, des solutions efficaces qui offrent aux TPE une véritable politique de sauvegarde à moindre coût.

La télé-sauvegarde, une solution de haute technologie parfaitement adaptée aux TPE-PME

Il y a plusieurs façons de se prémunir contre ces risques de perte de données critiques. La première est la sauvegarde classique sur un support physique : la simple sauvegarde sur une clé USB, ou encore les sauvegardes sur des systèmes de bandes magnétiques semiautomatiques et des LTO ou DLT, sont les solutions les plus adoptées par les TPE-PME. Pourtant elles signifient un investissement important en termes d’argent et de temps pour ces structures de taille modeste ! En effet, ces systèmes s’altèrent avec le temps et demandent une manipulation humaine et récurrente, même lors de sauvegardes semi-automatiques. L’intervention humaine reste alors le problème majeur. L’utilisateur n’est pas un spécialiste de l’informatique. N’importe quelle TPE-PME, même avec un prestataire informatique qualifié, doit mettre en place un processus en interne pour mettre la bande dans le lecteur, ou lancer la sauvegarde, voire l’emmener à domicile. Que se passe-t-il quand la personne est en vacances ou tombe malade ? Et lorsque celle-ci change d’entreprise ? Il y a toujours des complications à partir du moment où il y a le facteur humain qui entre en ligne de compte. Le principe-même d’une sauvegarde sécurisée, c’est qu’il n’y a ni support physique, ni intervention humaine.

La deuxième possibilité est la télé-sauvegarde qui semble être la meilleure solution pour les TPE-PME, et ce, pour deux raisons majeures.

Tout d’abord parce que la télé-sauvegarde est une solution totalement automatique et transparente pour l’entreprise cliente. Le responsable de la sauvegarde (qu’il s’agisse du gérant / dirigeant de l’entreprise ou encore du revendeur informatique) trouve toujours en ces solutions de sauvegarde automatique en ligne, une valeur refuge avec une sécurisation maximum pour les données informatiques. En effet, il découvre qu’avec la sauvegarde en ligne, l’ensemble des données critiques est totalement sécurisé, sans avoir besoin de demander à qui que ce soit la moindre manipulation.

Ensuite le revendeur informatique, de son côté, infogère la sauvegarde depuis ses propres locaux et peut ainsi intervenir à distance en cas de soucis. Un vrai plus pour le client final qui n’a plus rien à faire, et n’a plus à investir massivement dans des supports physiques ! Et la suppression de ces derniers engendre un gain de temps et d’argent réellement significatif pour une TPE ou PME…

Aujourd’hui, ne pas recourir à la télé-sauvegarde pour les TPE-PME est une aberration, qui peut s’expliquer par des freins psychologiques, comme la peur d’externaliser ses données, et par une méconnaissance de l’intérêt économique du produit. Les TPE-PME ne savent pas encore qu’en externalisant leurs données, elles vont vraiment passer à un niveau de sécurité supérieur pour un coût bien moindre !




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants