Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

BullGuard : Comment vendre ou recycler son téléphone portable sans risque ?

août 2011 par BullGuard

BullGuard, spécialiste des solutions de sécurité pour PC et téléphones mobiles, met en garde et conseille les utilisateurs sur les problèmes de sécurité des données personnelles liés à la vente ou au recyclage des téléphones portables d’occasions.

Les performances et les possibilités des téléphones portables sont de plus en plus perfectionnées, et pour s’offrir l’un des derniers appareils à moindre frais, les utilisateurs souscrivent des abonnements de 18 ou 24 mois auprès des opérateurs téléphoniques.

Cependant, deux ans est un laps de temps très long pour ce type de produit dont la technologie évolue très vite. Avec chaque jour de nouveaux appareils toujours plus puissants, plus polyvalents, et à la ligne plus fine, beaucoup d’utilisateurs passent outre les obligations des contrats et achètent un nouveau modèle avec leurs propres deniers.

Pour cela, ils n’hésitent pas à vendre leur ancien mobile sur un site de vente aux enchères ou à le recycler via des sites spécialisés comme love2recycle.fr ou recyclez-moi.fr.

Quelle que soit la raison qui pousse à vendre ou à recycler un téléphone, un danger potentiel semble avoir été éludé par beaucoup. En effet, des données personnelles comme des coordonnées, des mots de passe, des informations bancaires, etc. peuvent rester stockées sur l’appareil. Or, si ces informations ne sont pas correctement effacées, elles seront accessibles à la personne qui recevra le portable.

À quel point faut-il s’inquiéter ?

Lors de la vente d’un ordinateur, aucun utilisateur ne ferait l’erreur de laisser des dossiers et des données personnelles stockés sur le disque dur avant de passer la main. Cependant, il semble que ces derniers soient moins vigilants avec leur Smartphone, et pourtant, suite aux récents problèmes de sécurité, c’est un point qu’il est nécessaire d’aborder.

Une étude menée par la compagnie d’assurance anglaise CPP a révélé que 54% des portables d’occasion contenaient des données personnelles. Au cours de l’étude, 35 mobiles ont été achetés et des informations personnelles telles que des SMS, des emails et même des coordonnées bancaires ont été trouvées sur 19 d’entre eux. 50 cartes SIM ont également été achetées dont 27 contenaient le même type d’information, et ce malgré la fait que 81% des utilisateurs affirment avoir effacé toutes leurs données personnelles.

L’expert Danny Harrison de chez CPP déclare : « Plus que jamais auparavant, les consommateurs mettent à jour leurs téléphones portables et il est impératif qu’ils prennent leurs responsabilités pour gérer correctement leurs propres données ».

Que peut-on faire ?

BullGuard donne quelques conseils qui permettront de s’assurer que son portable peut changer de main sans risque :

• La chose la plus importante et la plus évidente à faire en cas de vente ou recyclage de son téléphone est de sauvegarder toutes les coordonnées des contacts et si nécessaire, les SMS, photos, rendez-vous et autres documents. Cela peut être fait en utilisant le logiciel propriétaire fourni avec le téléphone, en connectant l’appareil à un ordinateur sans fil ou via un câble USB, sans oublier que certaines suites de logiciels de sécurité permettent aux utilisateurs de sauvegarder leurs données importantes sur un site protégé.

• En cas de projet d’utilisation une carte SIM existante dans un nouveau portable, il est important de s’assurer que tous les contacts soient sauvegardés sur la carte SIM puis de les effacer du téléphone lui-même. Cette opération est généralement facile à faire à partir du menu de l’appareil dans l’application des contacts.

• S’assurer d’enlever la carte SIM du téléphone ainsi que tout autre type de stockage interne, comme une carte micro SD, avant de l’emballer pour le vendre ! Cela semble évident mais il est facile de l’oublier, particulièrement si l’appareil est recyclé.

• Effacer tous les messages du téléphone (une fois sauvegardés sur un ordinateur si besoin) et s’assurer que tous les dossiers – la boîte de réception, la boîte d’envoi, les brouillons et autres dossiers pouvant être utilisés pour stocker des MMS et des emails sont également effacés. Encore une fois, il est facile de sélectionner tous les messages et de les effacer à partir des menus du téléphone dans l’application des messages.

• Procéder à une réinitialisation usine du téléphone si possible. Cela garantira que le système et le programme des données et des paramètres, les applications téléchargées et les comptes des données sont effacés.

• Vérifier la mémoire interne du téléphone (qui ne peut pas être effacé) pour s’assurer que si des données personnelles sont encore stockées, elles soient alors effacées. Cette opération peut être effectuée en connectant l’appareil à un ordinateur et en visualisant le stockage sur un navigateur standard. Autrement, il est possible de reformater un téléphone en suivant les instructions du manuel d’utilisation.

• Enfin, prendre le temps de jeter un dernier coup d’oeil au téléphone afin de s’assurer que tous les médias, contacts, messages et autres dossiers ont bien été effacés. Il est simple d’effacer toutes les données superflues comme la liste des appels, les emplacements et les recherches à partir du menu à l’écran.

• En cas du moindre doute concernant l’effacement total des données de son téléphone, contacter un centre de recyclage de téléphones. Ils peuvent apporter des conseils sur la manière d’effacer correctement ses données et peuvent même proposer des guides sur mesure selon les marques et les modèles de téléphones portables spécifiques.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants