Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Black Friday : démarrage de la période de Noël pour les commerçants…et les cybercriminels

novembre 2021 par McAfee

En raison de la crise économique engendrée par la pandémie, 36 % des Français déclarent qu’il est nécessaire de commencer leurs achats de cadeaux de Noël lors du Black Friday, selon une récente étude eBay**. Depuis plusieurs années, cet événement marque le temps fort commercial de l’année pour les commerçants. Néanmoins, ces derniers doivent s’assurer que cette période propice en termes de chiffre d’affaires ne se transforme pas en cauchemar du point de vue de la cybersécurité.

En effet, 75 % des entreprises françaises ont connu des temps d’arrêt dus à un incident de cybersécurité pendant une période de pic, selon l’étude McAfee et FireEye Cybercrime in a Pandemic World : The Impact of COVID-19*, publiée ce mois de novembre. Par ailleurs, 80 % des professionnels informatiques des entreprises françaises s’attendent à un réel impact lié à l’augmentation de la demande de leurs produits lors de la prochaine période de fêtes…qui commence ce vendredi 26 novembre.

« Le pic d’activités généré par le Black Friday et Noël rend les commerçants et les e-commerçants plus vulnérables aux cyber-menaces et met en danger leurs données d’entreprise, celles des employés et des consommateurs. Cette année, la pénurie globale de main-d’œuvre et des matières premières, ainsi que la saturation des services de livraison, complexifient cette tension d’activité. Les défis importants auxquels sont confrontés les commerçants constituent un catalyseur idéal pour les cybercriminels. Il est donc urgent que ces derniers disposent de plans de sécurité exploitables et soient capables de contenir et de répondre efficacement à des menaces toujours plus agressives et innovantes », commente Fabien Rech, Vice-Président EMEA, McAfee Enterprise.

Par ailleurs, 63 % des professionnels de l’informatique en France déclarent qu’il est encore plus difficile de maintenir une équipe de sécurité au complet pendant les périodes de pic, qui coïncident souvent avec des jours fériés ou périodes de fêtes.

Ces 18 derniers mois, hors période de pic, 53 % des entreprises françaises ont connu des temps d’arrêt dus à un incident de cybersécurité, soit plus qu’en Allemagne (42 %), au Royaume-Uni (43 %) et aux États-Unis (48 %). Pour les entreprises françaises, ces incidents ont coûté plus de 100 000 euros à 48 % d’entre elles.

Avec les fermetures des magasins et l’augmentation des achats en ligne, ainsi que la disponibilité limitée des produits et les inquiétudes concernant les expéditions, le secteur du commerce / e-commerce est confronté à davantage de menaces qu’auparavant. Selon le tableau de bord Covid-19 McAfee Enterprise, le secteur mondial du commerce de détail représente 5,2 % du total des cyber-menaces détectées. Celles-ci comprennent la menace des justificatifs de paiement et du stockage cloud, ainsi que d’autres formes de fraude et de vol.

Il existe des moyens pour permettre aux organisations d’être proactives et agir contre la cybercriminalité, comme la mise en œuvre de mesures de sécurité, la création de normes de cybersécurité sectorielles, la formation des employés, ou l’élaboration de plans de prévention et d’intervention. En outre, les entreprises et les commerces peuvent mettre en œuvre une sécurité adaptée au cloud avec MVISION Unified Cloud Edge (UCE) et FireEye Extended Detection and Response (XDR).


Méthodologie* :
McAfee a commissionné un spécialiste mondial indépendant des études de marché, MSI-ACI, pour la réalisation des recherches de cette étude. L’étude quantitative a été réalisée entre septembre et octobre 2021, auprès de 1 451 décideurs informatiques et opérationnels. Les personnes interrogées provenaient de France, des États-Unis, du Royaume-Uni, d’Australie, d’Allemagne, d’Inde, de Singapour, d’Afrique du Sud et des Émirats arabes unis. Les répondants devaient être des professionnels de l’informatique, impliqués dans la sécurité informatique et travailler pour une organisation de plus de 500 employés. Les entretiens ont été menés en ligne à l’aide d’un processus rigoureux de sélection à plusieurs niveaux afin de s’assurer que seuls les candidats adéquats avaient la possibilité de participer.

** : Étude de Noël 2021 réalisée par Kantar pour eBay du 21 au 25 octobre 2021




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants