Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Black Friday : Réaliser ses achats en toute sérénité

novembre 2023 par Benoit Grunemwald Expert en Cyber sécurité Chez ESET France

Très attendu par les consommateurs, le Black Friday est devenu le grand rendez-vous des français pour faire de bonnes affaires avant Noël. En provenance des Etats-Unis, cette opération commerciale est l’occasion pour tous les foyers d’acquérir des biens normalement onéreux à des prix plus attractifs. Les utilisateurs croulent sous les campagnes d’emailing pour profiter de futurs bons plans. Mais au milieu de ce flot de prix réduits peut potentiellement se cacher des arnaques.

Parmi les campagnes frauduleuses déjà recensées par Service-public.fr, on retrouve la création de faux sites de grandes enseignes pour tromper le public.

Utilisé par les pirates, l’hameçonnage demeure une technique très efficace pour capter les données personnelles et bancaires des particuliers. L’évolution de ces dernières années résident dans la multiplication des supports pour atteindre leurs cibles : SMS, courriels et annonces sur les réseaux sociaux.

Benoit Grunemwald - Expert en Cybersécurité chez ESET France réagit :

« La popularité grandissante du Black Friday fait grandir les opportunités des cyber criminels de nous attirer dans leurs filets. Parmi les nombreux messages que nous recevons, se cachent certainement des tentatives d’hameçonnage. Boosté à l’intelligence artificielle, ces courriels tentent de nous attirer avec des offres toujours plus alléchantes. Pour les repérer il est important de se reposer sur des outils automatiques, eux aussi boosté à l’intelligence artificielle, qui détectent pour nous la quasi-totalité de ces messages frauduleux. Pour l’infime partie qui reste à détecter, notre meilleure arme est notre vigilance.
Il est difficile de lister tous les messages auxquels il faut faire attention, mais pour classer un message dans la catégorie suspect, nous pouvons lui relever trois caractéristiques : une offre trop belle pour être vraie, l’urgence et la pression mise par le message et le site frauduleux vers lequel nous sommes renvoyés. En passant les messages reçus par ces trois filtres, nous pourrons éliminer les messages frauduleux. Notre dernier conseil : quand il y a un doute, c’est qu’il n’y a pas de doute, il est préférable de passer à côté d’une bonne affaire que de transmettre ses coordonnées bancaires ou personnelles à des pirates. »


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants