Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Global Security Mag : Le Magazine Trimestriel sur la Sécurité, le stockage, la dématérialisation...

Global Security Mag est un magazine trimestriel sur le thème de la sécurité logique et physique publié et diffusé à 5.000 exemplaires.
Notre revue est une source d’information indispensable à tous les acteurs de la filière sécurité. Elle est destinée à tous les professionnels de la sécurité informatique et physique : RSSI, Risk Manager, DSI, Administrateurs Réseaux, etc. dans les entreprises et administrations de toute taille...
Notre publication propose un résumé de tous les articles en anglais.
Le magazine est aussi diffusé en version PDF.

Contactez-nous

Benoit Fuzeau, Président du CLUSIF : nous contribuons à la confiance numérique

janvier 2023 par Marc Jacob

Le CLUSIF vient de fêter ses 30 ans fin 2022, l’occasion d’interviewé Benoit Fuzeau, son Président d’autant que l’association forte de 500 organisations membres vient de lancer son plan stratégique dénommé « Impulsion 2025 ». Pour Benoit Fuzeau, le CLUSIF contribue à la confiance numérique !

Global Security Mag : Vous avez fêté vos 30 ans en 2022, où en est le CLUSIF aujourd’hui ?
Benoit Fuzeau :
Nous avons passé le cap des 500 organisations membres ! Notre arrivée au Campus Cyber l’année dernière nous a permis d’accélérer notre diffusion des enjeux cyber et nous sommes aujourd’hui nous somme à la croisée des chemins : notre équipe s’est agrandie, nous avons davantage de moyens d’agir et ainsi de nouvelles ambitions.

Global Security Mag : Pouvez-vous nous faire un bilan de votre action depuis le début de votre mandat en tant que Président du CLUSIF ?

Benoit Fuzeau : Déjà alors que j’étais vice-président j’avais commencé à défendre un objectif de proximité avec les métiers. C’est désormais un véritable cap stratégique que je défends et auquel nous souhaitons donner de la force, du rayonnement. Ma conviction est que nous devons véritablement aller à la rencontre des métiers pour comprendre leurs enjeux, quitter une communication à sens unique qui peine à convaincre ses interlocuteurs.

Global Security Mag : Vous venez d’adopter un plan stratégique dénommé « Impulsion 2025 », quels sont ces ambitions (objectifs) ?

Benoit Fuzeau : Notre plan est simple et se divise en trois grands thèmes : fédérer, sensibiliser et développer nos contenus. La volonté d’aller vers les métiers s’incarne dans le deuxième pilier, la sensibilisation, mais aussi dans le développement de nos contenus. Sortir de l’entre-soi passe par la construction d’un langage commun avec des publics non-experts en sécurité de l’information. Pour cela, nous nous appuierons sur des partenariats plus diversifiés. Nous voulons apporter plus de cohésion dans notre communauté en contribuant davantage ou en offrant différents espaces d’échange. Fédérer est essentiel pour la production de savoir, pour coopérer, pour nous former et nous soutenir au quotidien. C’est pourquoi cela restera un axe essentiel de notre projet.

Global Security Mag Quels moyens allez-vous donner pour atteindre ces objectifs ?

Benoit Fuzeau : Le Clusif, ce sont d’abord ses forces vives. Nous avons un avantage rare qui est celui de notre réseau territorial, les Clusir, installés en régions. C’est grâce à ce maillage que nous renforçons les liens avec les territoires et que nous portons jusqu’au niveau local l’objectif de fédérer les forces cyber. Nous pouvons aussi nous appuyer sur nos adhérents qui sont d’ores et déjà très actifs, tant sur la rédaction des publications que sur la contribution à nos événements. Nous voulons apporter plus de cohésion dans notre communauté en contribuant davantage ou en offrant différents espaces d’échange. Enfin, notre équipe permanente s’est renforcée. Il y aura par ailleurs probablement des choix à opérer pour adapter nos activités à notre nouveau plan d’action et porter nos objectifs le plus précisément possible.

Global Security Mag : Comment pensez-vous pouvoir sensibiliser les PME et les ETI aux problématiques de cybersécurité ?

Benoit Fuzeau : Se servir du réseau installé en région pour aller porter la bonne parole aux organisations professionnelles, au plus près des chefs d’entreprises. Leur apporter des témoignages de ceux qui ont subi des cyberattaques, leur faire passer des messages par différents canaux. Complémentaire avec le travail de cybermalveillance dans une approche entre pairs.
Face aux défis de la cybersécurité, les PME et ETI sont naturellement moins dotées que les grands groupes. C’est pourquoi nous souhaitons, en priorité mais pas exclusivement, leur apporter des éléments de réflexion. Avec l’aide des Clusir nous allons pouvoir alimenter un maillage local et mieux partager les messages de sensibilisations et les bonnes pratiques. Ce travail sera complémentaire avec celui fait par Cybermalveillance.gouv.fr dont nous sommes membres actifs.

Global Security Mag : Vous souhaitez « sortir de votre entre-soi », quelles autres filières allez-vous cibler ?

Benoit Fuzeau : Potentiellement, toutes les filières peuvent être actrices de la chaîne de cybersécurité. Nous ne pouvons pas nous limiter à des disciplines « cousines », car avec un danger présent à tous les niveaux nous perdons des opportunités et de l’efficacité. Non, devons faire un pas de côté, comprendre que nous ne sommes pas le seul risque dans l’entreprise et nous accorder davantage avec l’ensemble de la chaîne de valeur. Plutôt que d’être perçus négativement, comme celles et ceux qui freinent les projets au lieu de les conforter, nous contribuons à la confiance numérique et c’est ce message que nous voulons adresser aux décideurs et aux équipes.

Global Security Mag : Au final quel est votre message à nos lecteurs ?

Benoit Fuzeau : Montrons notre engagement, participons à la stratégie des organisations. La confiance numérique est un concept porteur, à nous de saisir cette opportunité.


Voir les articles précédents