Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

BYOD : les lacunes de sécurité toujours omniprésentes dans les initiatives des entreprises selon le dernier rapport Bitglass

juin 2021 par Bitglass

Bitglass publie les résultats de son nouveau rapport BYOD 2021 mené en collaboration avec Cybersecurity Insiders. Conduit auprès de centaines de professionnels de la cybersécurité dans tous les secteurs du marché, ce rapport explore comment le développement du télétravail durant la pandémie de Covid 19 a affecté les risques de sécurité et de confidentialité introduits par le BYOD. Si l’adoption d’appareils personnels non gérés connectés aux ressources de l’entreprise s’est accélérée durant la période, les entreprises ne sont toujours pas armées pour faire face aux menaces de sécurité en forte croissance telles que les malwares et les vols de données.

Les résultats de ce rapport sont particulièrement pertinents dans un contexte où de plus en plus d’entreprises s’orientent vers le travail à distance total voire vers un modèle hybride, connectant toujours plus d’appareils aux réseaux de l’entreprise et, par conséquent, élargissant leur surface d’attaque.

« Alors que les environnements de travail distants et mobiles se multiplient, il en est de même pour les défis des entreprises, du casse-tête de la gestion des accès à la résolution de problématiques urgentes de sécurité mobile », déclare Holger Schulze, Fondateur de Cybersecurity Insiders. « Notre rapport a révélé que les entreprises ne gèrent pas suffisamment la sécurité des appareils personnels non gérés. Le moment est venu de changer de paradigme et de placer la sécurité du BYOD au cœur des préoccupations. »

Principales conclusions du rapport de sécurité BYOD Bitglass 2021 :

• Le BYOD est là pour durer
47% des entreprises interrogées s’accordent à dire que le passage au télétravail au milieu de la pandémie a entraîné une augmentation du nombre d’appareils personnels utilisés. En conséquence, ils sont 82% déclarant avoir activé une approche plus ou moins permissive à l’égard du BYOD. Bien qu’il ait aidé les entreprises à améliorer la productivité et la satisfaction de leurs collaborateurs, tout en réduisant les coûts, le BYOD a engendré des enjeux liés à sa gouvernance limitée, comme la gestion des accès et la sécurité mobile, ouvrant la porte à des risques accrus en termes de malware, d’intrusions et de perte de données confidentielles.

• La prévention contre la fuite / le vol de données critiques est une préoccupation majeure pour les entreprises
La préoccupation la plus importante exprimée par 62% des entreprises interrogées est la fuite ou la perte de données confidentielles. Parmi les autres enjeux évoqués, on peut citer le téléchargement d’applications ou de contenus dangereux (54 %), la perte ou le vol de terminaux (53 %) et l’accès non autorisé aux données et aux systèmes de l’entreprise (51 %).

• Les entreprises sont aveugles lorsqu’il s’agit de sécuriser les appareils BYOD contre les menaces de sécurité actuelles
22% des entreprises ont confirmé que les appareils non gérés ont téléchargé des malwares au cours des 12 derniers mois. Fait encore plus marquant, près de la moitié (49%) des personnes interrogées ont indiqué manquer d’informations sur le sujet ou ne pas être habilitées à communiquer. Ce manque de visibilité peut ainsi être préjudiciable à l’ensemble de l’entreprise.

• Beaucoup d’entreprises protègent le BYOD avec des outils datés contre des menaces actuelles
41% des entreprises interrogées ont déclaré s’appuyer sur des solutions de sécurité des appareils pour protéger le BYOD contre les malwares, une approche qui s’avère peu efficace pour les appareils personnels, dispositifs plus difficiles à contrôler et à gérer. Ils sont même plus d’un quart (30%) à n’avoir déployé aucune solution de protection contre les malwares. Alors que les solutions de sécurité cloud se révèlent mieux adaptées, seuls 11% des entreprises interrogées déclarent s’y appuyer pour protéger leurs appareils BYOD.

« Alors que les entreprises débutent leur transition vers des environnements de travail hybrides, il est incontestable que les appareils personnels vont leur offrir toute la flexibilité et l’accès distant plébiscités par leurs collaborateurs. Cependant, cette nouvelle façon de travailler, va sans aucun doute épuiser les ressources des équipes de sécurité », conclut Anurag Kahol, CTO, Bitglass. « C’est pourquoi il est crucial pour les entreprises de repenser sérieusement leur approche de sécurité pour protéger toutes les formes de communication entre les utilisateurs, les appareils, les applications ou le Web. »


Méthodologie
Cybersecurity Insiders a interrogé 271 professionnels de la cybersécurité (experts techniques et professionnels de la cybersécurité) en avril 2021 afin d’obtenir un aperçu approfondi des menaces de sécurité BYOD mobiles auxquelles sont confrontées leurs organisations ainsi que les solutions utilisées pour les prévenir et mettre en place des actions de remédiation. Les répondants constituent un échantillon représentatif équilibré d’entreprises de tailles et d’industries différentes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants