Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

BMC apporte de nouvelles fonctionnalités aux DevOps avec Control-M Workbench

juillet 2017 par Emmanuelle Lamandé

BMC présente Control-M Workbench, un environnement de développement indépendant, en libre-service et gratuit.

Control-M Workbench étend les capacités de Control-M Automation API, lancé en 2016. Control-M Automation API est un ensemble d’interfaces programmables qui permet aux développeurs et aux ingénieurs DevOps d’automatiser les tâches dans un système de libre-service. Control-M Workbench permet aux développeurs d’être suffisamment autonome pour coder, déboguer et tester les tâches de la même manière qu’ils le feraient pour n’importe quelle autre activité de codage. Control-M Workbench prend également en charge Digital Business Automation, une nouvelle approche adaptative de l’automatisation, laquelle simplifie la gestion des environnements multi-cloud hybrides.

La migration des opérations de tests, de surveillance, d’automatisation et de mise en conformité aux prémices du développement d’applications est souvent considéré comme une stratégie « shift left ». En adoptant une approche Jobs-as-Code, les développeurs peuvent coder l’automatisation des applications métier directement dans le flux grâce au DevOps. En fournissant aux développeurs un accès direct à Control-M, les équipes opérationnelles reçoivent des applications testées et prêtes pour la production.

Control-M Workbench favorise le partage des compétences et la collaboration entre le développement et les opérations. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux développeurs d’automatiser la construction, le test et la correction dans un environnement sandbox. Elle s’intègre avec leurs méthodes et outils préférés d’intégration/de livraison continue, notamment JSON, Git, Jenkins, etc.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants