Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Axway publie les résultats d’une étude menée par Vanson Bourne sur la gestion des API

septembre 2021 par Axway

Axway publie les résultats d’une étude relative à la gestion des API. Cette étude a été menée par le cabinet Vanson Bourne auprès de 800 décideurs aux États-Unis, en Europe, en Australie et à Singapour dans des secteurs tels que l’approvisionnement, le secteur public, les services financiers, et la santé.

Parmi les principaux résultats de l’étude, il ressort notamment que :

- Face à la complexité toujours croissante des API, les entreprises sollicitent en moyenne trois fournisseurs de solutions de gestion des API. Et ce chiffre devrait passer à 4 d’ici à 2023...

- La gestion des API freine les entreprises : les décideurs informatiques interrogés considèrent la complexité des API comme un défi important qui freine aujourd’hui leur entreprise. Au nombre des freins identifiés par les personnes interrogées, on notera la sécurité, l’identification et la correction des bugs, la gestion chronophage ou bien encore l’automatisation et la standardisation, qui sont cités par plus de 30% des décideurs interrogés comme les principaux défis à relever du fait qu’ils traitent avec différents fournisseurs de gestion d’API.
Viennent ensuite la difficulté à disposer d’une vision centralisée de la consommation, une expérience client fragmentée et la gestion des silos de données (>25%),

- 23% des décideurs considèrent la faible réutilisation des API comme un point de blocage lié à la complexité des API.
Cette réalité a un coût concret pour les entreprises : selon l’étude, la création d’un API coûte en moyenne 29200 USD (19500 $ en Allemagne, 21900 $ en France, 35500 $ aux US).
Chaque fois qu’une entreprise réutilise une API, elle économise donc ce montant.

- Il existe une corrélation étonnamment forte entre les entreprises qui ont maîtrisé la complexité des API avec une approche API-first (celles qui peuvent construire des API le plus rapidement), et le nombre de projets numériques qu’elles peuvent lancer chaque année.
Ainsi, les entreprises qui lancent plus de 40 projets numériques dans l’année sont celles qui, en majorité (plus de 60% des cas), parviennent à mettre en œuvre des API en heures ou en jours.
Ces entreprises sont également celles qui ont le plus tendance à réutiliser une API (16 fois).
A l’inverse, les entreprises qui lancent moins de 10 projets dans l’année ne réutilisent, en moyenne, que 7 fois leur API.

- Les responsables informatiques et commerciaux interrogés ont identifié un total de 22 avantages liés à la maîtrise de la complexité des API par la centralisation.
Pour les responsables informatiques, la simplification IT et une meilleure gouvernance sont les deux principaux avantages (44%). Viennent ensuite la transformation numérique plus rapide (39%) et la gouvernance centralisée (39%).
Les bénéfices attendus pour l’entreprise sont, dans l’ordre, plus d’agilité (50%), une capacité à innover plus rapidement (44%) et la mise sur le marché plus rapide de nouveaux produits (41%).

- Enfin dernier élément de l’étude : si les entreprises veulent aller de l’avant en termes d’API, beaucoup ne savent pas comment s’y prendre.
Elles regrettent en particulier que les solutions proposées par les éditeurs n’intègrent pas de fonctionnalités de sécurité (40%) ni de fonctionnalités telles que la gestion multi-fournisseurs (34%) ou l’ouverture des plateformes/standard (34%).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants