Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Avast Business lance son nouveau service de gestion des correctifs Patch Management

juin 2019 par Marc Jacob

Avast annonce la disponibilité d’un nouveau service de gestion des correctifs visant à aider les PME à gérer plus facilement et efficacement les mises à jour de sécurité principales. Près de 50 % des vulnérabilités logicielles exploitées se produisent dans les deux à quatre semaines suivant la publication de nouvelles mises à jour. Toutefois, les entreprises prennent en moyenne 120 jours pour déployer ces mises à jour en raison des délais d’évaluation et de test requis par les patchs, s’exposant ainsi à de sérieux risques. Patch Management d’Avast Business offre un service centralisé et simple d’utilisation, qui identifie automatiquement les correctifs critiques, organise leur déploiement par ordre de priorité, et surveille les activités en cours afin de maintenir l’intégrité de sécurité.

Les patchs sont un composant essentiel de la sécurité périmétrique car ils corrigent les vulnérabilités ou les écarts de sécurité dans les systèmes d’exploitation Windows et autres applications tierces, et veillent au respect de la conformité. Une étude basée sur l’outil d’évaluation de sécurité d’Avast Business a révélé que seuls 304 des 500 000 appareils analysés étaient patchés à 100 %, soit moins de 1 %. Le service Patch Management d’Avast Business simplifie les correctifs en offrant aux équipes informatiques le choix d’activer ceux adaptés aux besoins de leur entreprise. Les fonctionnalités principales incluent :

• Programmes de déploiements flexibles : les équipes IT peuvent régulièrement programmer et déployer les patchs approuvés au moment qui convient le mieux, ou déployer manuellement sur des groupes d’appareils ou terminaux individuels.
• Analyses automatiques : l’IT peut planifier des analyses de correctifs automatiquement toutes les 24h, et leur déploiement tous les jeudis. Ces paramètres par défaut peuvent être personnalisés à tout moment.
• Tableaux de bord intuitifs : ils permettent aux entreprises de gérer l’ensemble de leurs patchs et de consulter des récapitulatifs sous forme graphiques concernant les correctifs installés, manquants et sur les installations de patchs échouées sur tout appareil géré.
• Patchs personnalisables : l’IT peut sélectionner des fournisseurs logiciels, des produits et la gravité des correctifs à rechercher et installer, et créer simplement des exclusions applicatives.
• Fonctions de l’agent maître : elles permettent aux entreprises de télécharger tous les patchs manquants vers un agent maître qui les distribue de manière homogène à l’ensemble les appareils gérés sur le réseau.
• Résultats de la recherche de patchs : les équipes peuvent accéder aux résultats détaillés depuis la plateforme de gestion comprenant des informations relatives aux patchs manquants, les niveaux de risques, les liens vers la base de connaissance, les dates de publication, ou encore les descriptifs, pour ne citer qu’eux.
• Rapports avancés : ils permettent de déterminer facilement l’état de santé et le niveau de sécurité des logiciels des appareils avec une variété de rapports configurables facilement.
• Milliers de patchs : les équipes peuvent déployer des correctifs pour le système d’exploitation Windows, ainsi que des milliers d’applications logicielles tierces pour une protection complète.

Pour Doug Whitfield, seul membre de l’équipe informatique d’Edison Power Constructors, les économies de temps réalisées grâce au service Patch Management proposé par Avast Business lui ont permis de se concentrer sur d’autres priorités, et de suivre le rythme de la croissance de son entreprise. Basée à Mesa, en Arizona, la société construit, répare ou rétablit l’alimentation des infrastructures de transport et de distribution d’électricité aux États-Unis.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants