Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Attaques du site web du gouvernement Ukrainien

janvier 2022 par John Hultquist, vice-président de l’analyse du renseignement chez Mandiant

Un certain nombre de sites Web du gouvernement ukrainien et d’ambassades ayant été pris pour cible ce matin, veuillez trouver ci-dessous les commentaires de John Hultquist, vice-président de l’analyse du renseignement chez Mandiant :

« Les dégradations massives de sites gouvernementaux ukrainiens sont conformes aux incidents que nous avons observés par le passé lorsque les tensions se sont accrues dans la région. Lors de l’invasion de la Géorgie en 2008, nous avons vu un défigement du ministère des Affaires étrangères juxtaposant le président géorgien à Hitler. En 2019, Sandworm, l’unité 74455 du GRU, a réalisé des dégradations massives en Géorgie.

Cet incident pourrait être l’œuvre d’acteurs gouvernementaux ou d’acteurs parrainés par le gouvernement ou il pourrait avoir été fait par des éléments de la société civile réagissant de manière indépendante. Historiquement, la plupart des défigurations ont été le fait de pirates informatiques de bas niveau qui laissent parfois des messages patriotiques sur les cibles, mais des acteurs parrainés par le gouvernement ont également mené ce type d’activité.

"Bien qu’un incident frappant plusieurs cibles simultanément puisse à première vue sembler être une opération complexe et avancée, il peut s’agir du résultat de l’accès à un seul système de gestion de contenu. Il est important de ne pas surestimer les capacités nécessaires pour mener à bien cette attaque.

"À mesure que les tensions augmentent, nous pouvons nous attendre à une cyberactivité plus agressive en Ukraine et potentiellement ailleurs. Cette activité peut aller des défigurations et des attaques DDOS aux attaques destructrices visant les infrastructures critiques. Les organisations doivent commencer à se préparer dès maintenant. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants