Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Attaque DDoS contre les institutions belges, le commentaire d’Akamai

mai 2021 par Richard Meeus, EMEA Director of Security Technology and Strategy, Akamai

Suite à l’attaque DDoS contre le FAI belge Belnet, Richard Meeus, EMEA Director of Security Technology and Strategy chez Akamai explique :

« La semaine dernière, le FAI belge Belnet dédié au secteur public a subi une attaque DDoS massive qui a eu des conséquences sur le fonctionnement des institutions belges. En effet, non seulement l’accès à Internet était ralenti, voire indisponible, mais le Parlement fédéral ainsi que le Parlement de Wallonie-Bruxelles ont dû annuler des vidéoconférences, dont on sait qu’elles sont essentielles dans le contexte actuel. Autre point crucial, le système de réservation en ligne des centres de vaccination a été perturbé.

Une attaque par déni de service distribué (DDoS) est une tentative malveillante de perturber le trafic d’un serveur, d’un service ou d’un réseau ciblé en submergeant la cible ou son infrastructure environnante par un flot de trafic Internet. En cette période de restrictions sanitaires, il est important, voire vital, d’assurer la continuité des réseaux.

Les attaques DDoS sont d’envergures et de formats très divers, des plus simples aux plus complexes. Cependant, il reste qu’il y a des constantes : sans une protection spécifique complète et le personnel nécessaire à la gestion des couches réseau et applicatives, et sans la capacité à faire face à des attaques à l’échelle du térabit, tous les acteurs, qu’ils soient privés ou publics, sont vulnérables. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants