Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Atos et DuoKey apportent des fonctions de chiffrement avancées à Microsoft Office 365 pour protéger les données clients les plus sensibles

octobre 2021 par Patrick LEBRETON

Atos et DuoKey annoncent aujourd’hui le lancement d’une offre conjointe de chiffrement qui permet aux entreprises utilisant Office 365, et plus particulièrement sa nouvelle fonctionnalité ‘Double Key Encryption’, de protéger leurs données sensibles contre tout accès par Microsoft ou toute autre personne ou organisation externe. Cette nouvelle offre garantit aux clients un contrôle total sur la confidentialité et la sécurité de leurs données et répond à un réel besoin de souveraineté exprimé par de nombreuses organisations dans les secteurs public, de la santé et de l’énergie.

Tout document Microsoft 365 qui est chiffré « par défaut » avec une clé gérée par Microsoft peut désormais être davantage chiffré avec une nouvelle clé de chiffrement supplémentaire qui est sous le contrôle exclusif du client et stockée de manière sécurisée dans le module de sécurité matériel (HSM) Trustway Proteccio d’Atos. Le document ne peut être visualisé et consulté qu’en utilisant les deux clés : celle de Microsoft et celle protégée par Atos et Duokey. En ce sens, les données protégées restent inaccessibles à quiconque – c’est-à-dire inaccessible de tout fournisseur (tel que Microsoft), de tout acteur cloud, ainsi que d’Atos et DuoKey.

Trustway Proteccio d’Atos est le seul HSM qui détient une qualification renforcée de l’agence française de cybersécurité (ANSSI), ainsi que des qualifications secret OTAN et restreint UE. La solution de chiffrement native de Duokey a été conçue spécifiquement pour Microsoft 365 et répond aux exigences de sécurité les plus élevées. Leur solution commune est entièrement intégrée à la suite bureautique Office 365.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants