Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Aruba lance la première gamme de commutateurs de bout en bout et riches en fonctionnalités, couvrant les campus d’entreprise, les succursales et les datacenters

octobre 2019 par Patrick LEBRETON

Dotés d’un système d’exploitation Cloud natif, les nouveaux commutateurs de la série CX intègrent des fonctions d’analyse et d’automatisation en boucle fermée qui simplifient l’expérience de l’opérateur

Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise, sort de nouveaux logiciels et commutateurs conçus pour répondre aux besoins uniques des campus d’entreprise et des datacenters modernes. La gamme Aruba CX Switching Portfolio comprend désormais les commutateurs à configuration fixe Aruba CX 6300, et les commutateurs d’accès modulaire, d’agrégation et d’infrastructure CX 6400, tous profitant des dernières avancées apportées au système d’exploitation Aruba OS-CX (AOS-CX). Les opérateurs réseau disposent à présent d’une plate-forme de commutation de bout en bout simple, qui promet d’améliorer sensiblement les résultats actuels et futurs des entreprises.

Aruba est la première société à proposer une plate-forme de commutation unifiée fonctionnant sous un système d’exploitation réseau moderne, AOS-CX, de la périphérie de l’entreprise au cœur du réseau et au datacenter. Cette plate-forme Cloud native exclusive est optimisée par le puissant moteur d’analyse du réseau NAE (Network Analytics Engine) d’Aruba, dont les fonctions intégrées d’analyse et d’automatisation simplifient la gestion, accélèrent la résolution des problèmes de performances applicatives et corrigent des problèmes réseau courants.

Un seul système d’exploitation. Un seul modèle opérationnel. Une seule architecture ASIC.

Les nouvelles plates-formes de la gamme de commutateurs CX d’Aruba intègrent les composantes clés d’une infrastructure réseau moderne, notamment :

- Les commutateurs CX 6300 et CX 6400 sont dotés de l’architecture ASIC de 7e génération d’Aruba : les commutateurs empilables Aruba CX 6300 évoluent grâce à la technologie VSH (Virtual Switching Framework) à 10 membres. Ils intègrent par ailleurs des liaisons montantes de 10/25/50 Gbit/s conçues pour répondre aux besoins en bande passante actuels et futurs. Les commutateurs modulaires Aruba CX 6400 sont quant à eux disponibles dans un châssis à 5 ou 10 logements, avec un fabric non bloquant capable de passer d’un point d’accès PoE Gigabit à un commutateur d’infrastructure 100 Gbit/s. Les clients peuvent ainsi standardiser sur une même plate-forme à l’échelle de l’entreprise, y compris dans les cas d’utilisation hybrides.

- AOS-CX 10.4 : la dernière version d’AOS-CX comprend de nombreuses innovations en matière d’accès, tout en étendant les avantages de CX à la couche d’accès du réseau. Cela inclut l’Aruba Dynamic Segmentation qui permet l’application de règles sécurisées et unifiées à chaque utilisateur et appareil IoT, que ce soit sur les réseaux filaires ou sans fil, le VPN Ethernet (EVPN) sur VxLAN pour une connectivité simplifiée et sécurisée depuis l’entreprise jusqu’au datacenter, et la mise à niveau en temps réel de VSX (Virtual Switching Extension) sans interruption de service lors des cycles de maintenance.

- Aruba NetEdit 2.0 avec moteur d’analyse du réseau : la version nettement améliorée d’Aruba NetEdit, logiciel de configuration des commutateurs, s’intègre désormais avec le moteur d’analyse du réseau (Networks Analytics Engine) d’Aruba. Cette avancée se traduit par une automatisation des opérations, une parfaite visibilité sur chaque commutateur et un contrôle centralisé pour l’opérateur réseau. Des tâches courantes telles que l’implémentation des changements de configuration (pouvant maintenant être complétés via l’application CX Mobile) et la surveillance des problèmes s’en trouvent simplifiées, et les cycles de dépannage sont ramenés de quelques jours à quelques minutes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants