Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Apple vs Facebook sur la confidentialité des données - commentaire d’Harold Li, VP d’ExpressVPN

novembre 2020 par Harold Li, Vice-Président d’ExpressVPN

Il y a quelques jours, Jane Hovarts, Directrice Générale de la protection de la vie privée chez Apple, a vivement critiqué Facebook en les accusant de « tenter de collecter le plus de données possibles » tout en complimentant l’approche d’Apple en matière de protection de la vie privée des utilisateurs, qui consiste à cibler les publicités en fonction de critères démographiques plutôt que le traçage massif des utilisateurs.

Cette déclaration est assez ironique de la part d’Apple, comme le rappelle Harold Li, Vice-Président d’ExpressVPN :

« Il est vrai que l’histoire de Facebook en ce qui concerne la confidentialité des données (ou l’absence de confidentialité) n’est pas très glorieuse. Cependant, Apple ne devrait pas juger trop vite l’un de ses concurrents. Le mois dernier, les annonceurs français ont déposé une plainte auprès de l’autorité de la concurrence française (ADLC) contre Apple concernant les règles de confidentialité de l’iOS14, la nouvelle version de leur système d’exploitation. Les annonceurs français font valoir qu’Apple utilise essentiellement la confidentialité pour justifier un comportement anticoncurrentiel. »

Il poursuit : « Apple déclare ne pas vouloir que des tiers collectent des données sur les utilisateurs, mais Apple, en tant que fournisseur de plateforme, ne doit pas fuir ses responsabilités concernant la vie privée de ses utilisateurs : qu’il s’agisse de ne pas s’appliquer à eux-mêmes les normes publicitaires qu’ils veulent imposer aux autres, ou des questions relatives à la certification OCSP, qui pourraient permettre à des tiers de recueillir des informations sur les utilisateurs via certaines applications. Apple a certainement encore beaucoup de travail à faire pour être à la hauteur concernant la protection de la vie privée comme droit fondamental. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants