Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Alliance APC/IBM : plus de 10 projets de datacenters signés en France en 2011

janvier 2012 par Emmanuelle Lamandé

APC by Schneider Electric et IBM annoncent la signature de plus d’une dizaine de projets de conception de Scalable Modular Data Centers (SMDC) en 2011.

Lancée en 2009, l’offre de services SMDC d’IBM se fonde sur les solutions technologiques et l’expertise en déploiement de datacenters d’APC by Schneider Electric et celle d’IBM dans les services d’intégration des infrastructures informatiques. Le développement du cloud computing et de la virtualisation des serveurs ainsi que les besoins d’optimisation de la consommation énergétique des salles informatiques (datacenters) des entreprises ont permis à l’offre IBM SMDC de trouver sa place sur le marché. Un succès qui a permis à IBM d’étendre à une vingtaine de collaborateurs ses équipes SMDC et de remporter, en 2011, près de 10 projets de datacenters fondés sur les solutions SMDC.

La société de courtage en assurance Filhet Allard a, par exemple, choisi la solution SMDC d’IBM pour équiper sa nouvelle salle informatique de Mérignac.

« La construction d’un nouveau bâtiment pour le groupe nous a donné l’opportunité de créer une nouvelle salle informatique et ainsi de renforcer notre stratégie de continuité d’activité. Cette dernière permet la reprise d’activité en cas de sinistre et sécurise ainsi nos applications et nos données métiers. C’est un point fondamental pour la satisfaction de nos clients et la prise en compte des aspects règlementaires », explique Christian Pinguet, Directeur du Système d’Information de Filhet Allard.

« Nous avons retenu l’offre IBM SMDC car il s’agissait d’une solution modulaire, évolutive, et rapide de déploiement. Sûre et facilement maintenable, elle est très économique par rapport aux approches de conception traditionnelles. Son design global, sa consommation moindre et sa simplicité d’administration au quotidien vont nous permettre d’économiser 18 000 euros par rapport à une salle classique ! Le retour sur investissement est prévu sur 3 ans. Notre empreinte carbone est également fortement réduite de près de 74 tonnes de Co2 par an, un aspect très important pour notre groupe très engagé dans le développement durable », conclut Christian Pinguet.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants