Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Alexandre Stern, Cryptolog : Dématérialisation des documents, source d’économie de coûts pour les entreprises, si elle s’accompagne d’une sécurisation sans faille

janvier 2009 par Alexandre Stern, President of Cryptolog

Confrontées à un contexte économique particulièrement difficile, les entreprises sont plus enclines que jamais à rechercher et mettre en œuvre les solutions innovantes qui leur permettront de générer des économies substantielles sur leurs coûts de fonctionnement. La dématérialisation des documents fait partie des tendances fortes qui vont en ce sens, et connaît un important essor depuis quelques années. Portée notamment par l’unification progressive des normes et protocoles de transactions financières en Europe (réforme SEPA - Single Euro Payments Area - lancée en 2002), elle s’affirme comme une source majeure de réduction des coûts de traitement liés à la gestion des moyens de paiement. En France, le marché est en pleine phase de transition et l’on estime que, d’ici 2010, 78% de l’ensemble des documents et courriers entrants dans une entreprise seront dématérialisés (contre seulement 43% aujourd’hui).

Le secteur bancaire et financier constitue la cible première de la dématérialisation dans notre pays, puisque l’on estime que 15 milliards d’opérations de paiement au niveau interbancaire (soit plusieurs centaines de milliards de données) sont gérées annuellement au niveau de chaque établissement bancaire, avec une continuité de services 7j/7 et 24h/24. L’industrie financière est ainsi une véritable industrie de traitement de flux et de stocks de données, qui requiert l’utilisation massive des technologies de l’information numérique, et de plus en plus, du multimédia.

Mais l’objectif « zéro papier », si prometteur soit-il sur de multiples plans - réduction des coûts matériels et logistiques, meilleure traçabilité, amélioration du partage de l’information, accélération des cycles de travail, lutte contre la déforestation… - pose la question cruciale de la fiabilité et de la pérennité de la signature électronique, pour garantir un environnement de confiance entre les entreprises et leurs interlocuteurs. D’ores et déjà, il existe plusieurs possibilités distinctes de signature électronique de documents à valeur probante (contrats, bons de commande, ordres de virements…). Par exemple, un particulier peut aujourd’hui souscrire aux services d’un prestataire (banque, assureur, opérateur de télécommunications…) soit en se rendant dans une agence commerciale – auquel cas la signature électronique se fait sur place, sur un terminal informatique – soit chez lui, par le biais d’un site Internet. Dans tous les cas, la signature électronique doit avoir la même valeur légale qu’une signature manuscrite, mais les documents ainsi signés doivent aussi faire l’objet d’un horodatage extrêmement fiable et d’un stockage adapté, garantissant leur validité et leur vérifiabilité sur une très longue durée (plusieurs décennies).

Ainsi, l’automatisation et la dématérialisation des documents doivent impérativement s’accompagner de la mise en place d’une infrastructure de dématérialisation à valeur probante, basée sur des solutions de sécurisation très fiables. Chez Cryptolog, des offres disponibles en mode externalisé, basées sur des solutions d’authentification toujours plus innovantes, permettent aujourd’hui de mettre en place rapidement une infrastructure de signature de masse garantissant l’intégrité des documents envoyés, tout en assurant la traçabilité des échanges. Par ailleurs, pour garantir la confidentialité et l’intégrité des communications électroniques - qui, même en interne, contribuent largement à l’exposition des informations de l’entreprise à des failles de sécurité - Cryptolog a développé des outils basés sur des technologies de chiffrement et de signature qui permettent de dématérialiser en toute sécurité des échanges d’informations sensibles. Les entreprises sont ainsi parfaitement équipées pour faire de leurs documents et communications dématérialisés un atout majeur de performance et de compétitivité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants