Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Alexandre Bertuzzi et Renaud Bidou, Radware : AppXML, disponibilité, performance et sécurité des applications critiques

décembre 2007 par Marc Jacob

Radware vient de sortir une nouvelle gamme de produits de sécurité l’AppXML conçue pour relever les défis du déploiement des services Web et des architectures orientées services (SOA). L’AppXML est un élément complémentaire intégré à un ensemble de solutions homogènes à même de répondre aux principaux besoins de disponibilité, de performance et de sécurité des infrastructures web. Alexandre Bertuzzi, Vice President Radware EMEA et Renaud Bidou, Senior Security Specialist de Radware, présentent leur solution.

GS Mag : Vous sortez une nouvelle gamme de produits de sécurité, AppXML, conçue pour relever les défis du déploiement des services Web et des architectures orientées services (SOA), quelle est votre stratégie en ce domaine ?

Renaud Bidou : Radware a pour objectif de fournir des éléments d’infrastructure garantissant la disponibilité, la performance et la sécurité des applications critiques. La généralisation des services Web et de SOA est une réalité et il est indispensable que Radware fournisse une réponse adaptée à ces nouvelles technologies.
En effet, si les protocoles de transport n’évoluent pas (HTTP et XML restent une base commune), les vecteurs d’intrusions sont modifiés et deviennent intimement liés à la spécificité des applications déployées par l’entreprise. Il n’y a plus d’attaques « standard » et les mécanismes de protection génériques ne couvrent plus qu’une faible proportion des menaces.
La stratégie de Radware est donc de renforcer son offre afin de suivre l’évolution des applications de nos clients et de garantir un niveau de sécurité constant.

GS Mag : Comment se positionne ce nouveau produit de sécurité ?

Renaud Bidou : Ce produit vient en complément de nos offres de prévention d’intrusion en intégrant les problématiques spécifiques des services Web. Cette complémentarité est un élément essentiel de notre stratégie et du positionnement de notre offre. En effet, la tendance est à l’accumulation de technologies distinctes provenant de sources différentes et répondant chacune à des problématiques spécifiques. A terme une telle architecture devient particulièrement complexe à administrer et toute évolution, tant en termes de fonctionnalités que de performances, est un véritable challenge.
Radware positionne ce nouveau produit comme un élément complémentaire intégré à un ensemble de solutions homogènes à même de répondre aux principaux besoins de disponibilité, de performance et de sécurité des infrastructures web.
La répartition de charge est gérée par les équipements de la gamme AppDirector, l’accélération et la compression par la famille AppXcel, la sécurité réseau par le DefensePro et l’analyse des transactions par Inflight.
L’AppXML est « simplement » la brique de sécurité applicative des services XML.

GS Mag : Quels objectifs, tant en France qu’en Europe, vous êtes-vous fixés en terme d’obtention de part de marché pour les prochains 12 mois ?

Alexandre Bertuzzi : Il n’est pas très important de parler de prise de parts de marché sur un marché naissant, car il faut dans un premier temps s’attacher à gagner des projets stratégiques qui assureront la croissance de demain. En effet, si le marché de la sécurité et de l’accélération XML est pour l’instant relativement restreint (environ 30 M$ en 2007 dans le monde), il est intéressant de noter que d’une part la taille du marché est estimée à 150 M$ en 2008 et que, d’autre part la plupart des projets sont à ce jour identifiés sur le secteur de la banque et des télécoms, marchés stratégiques pour notre entreprise. Dans ce cadre, nous faisons le nécessaire afin de gagner les affaires que nous identifions.

GS Mag : De quels moyens commerciaux, marketing allez-vous vous doter pour y arriver ?

Alexandre Bertuzzi : Nous utilisons notre force commerciale interne, et souhaitons aussi monter en compétence certains de nos partenaires afin de nous accompagner à la fois dans la démarche d’évangélisation de nos solutions mais aussi dans la réalisation de nos projets. Au niveau marketing, nous prévoyons de participer à certaines conférences et évènements afin de démontrer la pertinence de nos offres. Enfin, le meilleur vecteur afin de faire connaître nos solutions reste notre base de clients, et nous espérons très vite pouvoir les utiliser afin de véhiculer la valeur ajoutée de notre offre.

GS Mag : Quels sont vos projets pour les prochains mois en terme de nouveautés ?

Alexandre Bertuzzi : Au cours du premier trimestre 2008, nous allons dévoiler notre nouvelle plateforme de management qui va permettre à nos clients de passer d’un mode de gestion d’équipements à un mode de gestion de services. Cet outil va leur donner la possibilité de simplifier de manière drastique la gestion au quotidien de nos solutions, et ainsi de réduire leurs coûts opérationnels.

GS Mag : Quel serait votre message aux RSSI ?

Renaud Bidou : Maintenir un niveau de sécurité constant tout en suivant l’évolution des technologies déployées dans l’entreprise est un défi permanent. Ce défit a une dimension technique évidente, mais également une dimension organisationnelle, dans la mesure où il est nécessaire de prendre en compte la capacité de gestion d’un nombre croissant de systèmes différents. Derrière cette problématique se cachent aussi bien des coûts humains (formation, ressources complémentaires) que les risquent de dysfonctionnement liés à l’intégration d’une nouvelle brique dans l’infrastructure.
Un RSSI se doit de jongler avec ces différentes problématiques. Et c’est cette capacité de répondre de manière efficace et rationnelle aux menaces apparaissant toujours plus vite qui fera la différence. Radware devient alors un partenaire essentiel, à travers une gamme de solution complète (quatre nouveaux produits – dont deux acquisitions - en trois ans) et présente une homogénéité de gestion sans équivalent aujourd’hui sur le marché.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants