Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Akamai : Les professionnels des médias dévoilent les habitudes de consommation de vidéos en ligne et évaluent les services CDN

février 2015 par Akamai

Akamai Technologies, Inc. et Streaming Media, un média d’information pluridisciplinaire qui informe et sert les intérêts du secteur et de la communauté du streaming, viennent de publier un rapport dans lequel des professionnels de la vidéo en ligne d’Amérique du Nord et d’Europe partagent leurs points de vue sur l’exploitation des services de réseaux de diffusion de contenus (CDN) par leurs organisations et leurs usages en matière de consommation de contenus, à titre personnel et professionnel.

D’après ce rapport intitulé « Etat des lieux des services CDN », les spécialistes du secteur, les ingénieurs et les dirigeants préfèrent utiliser tout un éventail de terminaux pour consommer des contenus. Travaillant généralement dans des sociétés qui diffusent moins de 1 To ou plus de 100 To de contenus en ligne par mois, ils se préoccupent presque autant de la tarification des modèles de services CDN que du maintien d’une diffusion multi-écrans vers des terminaux de diffusion de contenus établis ou émergents.

Si l’étude révèle notamment que 67 % des personnes interrogées préfèrent visionner leur émission télé favorite à la demande plutôt qu’en direct, 56 % des spectateurs préfèrent visionner les émissions en direct à la télévision plutôt qu’en streaming sur Internet. Lorsqu’ils regardent des contenus en streaming, ils le font cependant sur plusieurs terminaux. Les ordinateurs portables représentent 25 % de l’ensemble des visionnages à la demande effectués à titre personnel en Amérique du Nord, suivis de près par les ordinateurs de bureau (22 %) et les télévisions (19 %). En revanche, en Europe 23 % des spectateurs privilégient l’utilisation de la tablette comme terminal de streaming principal, suivie des ordinateurs de bureau (15 %) et des Smartphones (10 %).

« Jamais le point d’inflexion n’aura représenté un tel enjeu stratégique pour les services de transmission de contenus », déclare Timothy Siglin, analyste principal chez Transitions, Inc. et rédacteur-contributeur pour Streaming Media, chargé notamment d’analyser les résultats de ce rapport. « Le marché est plus fragmenté que jamais en termes de terminaux. Cela représente un défi sans précédent pour les propriétaires de contenus de qualité premium qui doivent diffuser leurs contenus sur plusieurs écrans et types de terminaux. »

À l’heure où les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le visionnage en streaming de contenus en ligne, les fournisseurs de contenus doivent relever de nouveaux défis. La qualité et les temps de chargement sont devenus des enjeux majeurs. Près d’un tiers des personnes interrogées n’attend pas plus de cinq secondes avant d’abandonner une vidéo. De plus, 92 % des personnes interrogées considèrent la qualité des contenus comme un point important, voire très important, pour leur expérience de visionnage en ligne.

« De plus en plus d’utilisateurs regardent des vidéos en streaming depuis un plus grand nombre de terminaux avec des attentes toujours plus fortes en termes de qualité des contenus et d’expérience web », explique Neil Cohen, vice-président du marketing produit chez Akamai. « Cela bouleverse tout l’écosystème des vidéos en ligne - depuis la technologie utilisée par les producteurs et distributeurs de contenus, jusqu’aux modalités et emplacements d’insertions publicitaires, en passant par les décisions sur les formats et la planification des capacités. Pour répondre à ces problématiques, les entreprises doivent soigneusement identifier et évaluer les solutions pour diffuser des contenus de qualité à la hauteur des attentes et des souhaits du public pour une diffusion à grande échelle. »

Cette évolution des tendances met en lumière le caractère stratégique de certaines fonctions CDN pour les entreprises. Plus de 26 % des personnes interrogées ont cité les services multi-écrans/multi-terminaux comme essentiels, suivi par les débits adaptatifs et les statistiques.

Ce rapport a également montré que :

· 78 % des personnes interrogées préfèrent patienter au démarrage et profiter ensuite d’une lecture sans interruption plutôt que d’avoir une lecture saccadée

· Les coûts de diffusion/la maîtrise tarifaire constituent le premier facteur contraignant d’une stratégie CDN (48 %), suivies par les économies d’échelle/la dimension contractuelle (21 %), les préférences de diffusion internes (15 %) et la méconnaissance des avantages des services CDN (13 %)

· 30 % des personnes interrogées diffusent des contenus de qualité premium, suivis de près par les vidéos de formation d’entreprise (28 %) et les vidéos promotionnelles (15 %).

Au total, le rapport « Etat des lieux des services CDN » a recueilli plus de 1 000 réponses et 87 % des questionnaires remplis provenaient de personnes affirmant travailler pour des entreprises qui diffusent des vidéos en ligne, en direct ou à la demande.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants