Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

APC : 10 mesures pour garder votre datacenter au frais

juillet 2008 par apc

Le beau temps est très agréable pour se prélasser sur une terrasse ensoleillée mais constitue un vrai tracas pour les gestionnaires de datacenters. En effet, une température extérieure élevée influence la température intérieure de ce type de salles et une chaleur excessive peut provoquer l’interruption des systèmes. Pour garantir la continuité des activités, il est primordial de mettre en place un refroidissement efficace dans le datacenter.

« Le temps c’est de l’argent » est une maxime largement utilisée par les entreprises qui font tourner des applications critiques dans un datacenter. Chaque minute d’immobilisation correspond à une perte de revenus. Avec un refroidissement adapté et efficace, un datacenter causera beaucoup moins de soucis. En effet, les climatisations traditionnelles refroidissant de grands espaces ont montré leurs limites techniquement et financièrement. Elles coûtent cher et ne refroidissent pas correctement les sources de chaleur. Aujourd’hui, la méthode la plus moderne et la plus efficace pour refroidir un datacenter consiste à placer judicieusement des éléments réfrigérants entre les rangées de racks de serveurs. La solution de refroidissement InRow® assure l’évacuation immédiate de l’air chaud des serveurs, son refroidissement à l’extérieur de la rangée et son retour entre les racks sous la forme d’air froid.

APC attire également l’attention sur sa liste de 10 points aidant à résoudre les problèmes de refroidissement dans les datacenters :

Bon état : vérifiez régulièrement le bon état des installations de refroidissement.

Entretien : veillez à l’entretien régulier des installations de refroidissement.

Panneaux et câbles : veillez à séparer les racks à alvéoles les uns des autres, sinon, l’air chaud entre de nouveau à l’intérieur. Veillez également à une pose ordonnée des câbles. Un enchevêtrement de câbles empêche une élimination efficace de l’air chaud.

Sol : évitez toutes les obstructions sous le sol et veillez à l’absence de trous dans le sol (carrelages manquants ou dans lesquels des découpes ont été faites pour les câbles). Dans les datacenters à faux-plancher, l’air froid est souvent aspiré par le sol. Moins il y a d’obstacles, plus l’air froid pourra se frayer facilement un chemin jusqu’au serveur.

Dalles perforées de ventilation : si l’air froid est amené par le sol, veillez à ce que les trous de ventilation se trouvent le plus près possible de l’entée d’air des serveurs.

Allée chaude/allée froide : la plupart des racks aspirent de l’air froid à l’avant et rejettent de l’air chaud à l’arrière. Disposez vos racks de façon à former des rangées dont les parties avant sont toutes tournées dans le même sens, et les parties arrière également. Vous éviterez ainsi qu’une rangée de serveurs aspire l’air chaud de la précédente.

CRAC : placez votre « Computer Room Air Conditioning » de telle façon qu’il refroidisse un couloir chaud.

Mouvement de l’air : installez des appareils qui optimisent le mouvement de l’air entre les racks.

Répartissez les racks haute densité : veillez à répartir les racks haute densité dans le datacenter. De cette façon, vous ne créerez pas de « points chauds » qui peuvent causer des problèmes de refroidissement. Si vous voulez quand même les placer les uns près des autres, isolez-les du reste du datacenter.

Confinez la haute densité : les systèmes haute densité émanent beaucoup de chaleur. Pour ne pas qu’elle se propage, il est préférable de la confiner avec des panneaux isolants.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants