Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

5 étapes pour rationaliser la protection des données multi-cloud

avril 2019 par Commvault EMEA

Les environnements multi-cloud peuvent favoriser l’agilité, mais seulement si la gestion et la protection des données font partie d’une même stratégie. Il s’agit d’une question cruciale pour de nombreuses organisations.

Aujourd’hui, la majorité des clients du Cloud en utilisent plus d’un et leur nombre pourrait augmenter encore plus dans les années à venir. Comment une structure informatique, même la plus agile, peut-elle faire face aux différents SLAs et politiques de protection des données et faire en sorte que son organisation puisse utiliser les données stockées dans ces clouds ? Commvault a listé les 5 étapes clés pour rationaliser le processus de gestion des données multi-cloud.

1. Consolider les outils. Si l’entreprise utilise plusieurs produits pour gérer la sauvegarde, la restauration, la découverte et la reprise d’activités, il n’est pas possible d’avoir une structure informatique agile. Une plate-forme unique de gestion des données rationalise le traitement, la gestion et l’utilisation des données dans les différents clouds et les infrastructures sur site.

2. Appliquer une vision unique pour les données. Avec un seul tableau de bord pour gérer les cycles de vie des données, les équipes informatiques peuvent être rapides, efficaces et peuvent respecter les SLAs, y compris à une grande échelle.

3. Automatiser. Un produit de protection des données qui offre des options d’automatisation, d’orchestration, d’intelligence artificielle et de machine learning, peut libérer du temps pour les équipes informatiques. Cela va leur permettre de se concentrer sur des projets plus stratégiques.

4. Travailler dans le cloud. Il est conseillé de choisir un produit qui a une intégration native avec les clouds. De cette façon, il est possible de travailler à partir d’une seule interface pour les tâches courantes de sauvegarde et de restauration et permet d’éviter de devoir basculer d’une interface à l’autre.

5. Voir grand. Les volumes de données constituent le principal obstacle à l’adoption du Cloud Computing. Il est préférable d’opter pour une plate-forme de protection des données qui offre la possibilité de déplacer rapidement des charges de travail volumineuses vers le cloud. Il faut privilégier des solutions telles que AWS Snowball ou Azure Data Box et une plate-forme de gestion de données pouvant supporter des migrations de données à grande échelle.

Lorsqu’une organisation décide de mettre en place une stratégie de protection des données multi-cloud, elle doit consacrer le temps nécessaire à une planification en amont afin de gagner du temps, économiser les efforts et réduire le stress lié à la disponibilité des données. En utilisant les meilleures pratiques en matière de protection des données, il est possible de maximiser la flexibilité de l’environnement multi-cloud d’une entreprise.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants