Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

3ème Université d’été d’Hexatrust : la cybersécurité est un enjeu sociétal

septembre 2017 par Marc Jacob

Pour sa 3ème Université d’été Hexatrust a réuni plus de 200 spécialistes cette année. Plusieurs thèmes ont été abordés de la sécurité des Iot au RGPD en passant sur la souveraineté numérique. En préambule Jean-Noël de Galzain, Président d’Hexatrust a insisté sur le fait que la cybersécurité est désormais un enjeu sociétal.

Jean-Noel de Galzain, Président d’Hexatrust a expliqué en introduction que la Cybersécurité est un enjeu sociétal ! Nous avons besoin d’avoir un contrôle sur le numérique qui soit entre les mains de tout à chacun et non juste à des informaticiens. Par ailleurs, la Cybersécurité est aussi un enjeu économique. Il est important de la prendre comme une chance pour l’industrie. Par contre c’est aussi un risque lorsque l’on pense aux pertes subies par les entreprises avec les derniers ransomwares Wannacry et Petya apparus en mai et juin. Avec la digitalisation de la société dont l’investissement va être semble-t-il de 6.000 milliards de $ la Cybersécurité devrait en avoir une part afin de protéger les SI et les données....

En conclusion, il a rappelé qu’Hexatrust s’est encore agrandi avec de nouveaux membres ce qui porte l’association a 29 membres. Aujourd’hui Hexatrust c’est 18,6% de croissance pour les PME du groupe. En moyenne. C’est aussi 1200 personnes, avec30% de part de CA a l’export avec un CA global de Cent millions d’Euros. Il espère que le groupement va pouvoir aider à l’évolution de la filière de la Cybersécurité en France. Il a appelé à ce qu’il est un fond mobilisé sur la Cyber de cinquante milliards d’euros. Il faut que tout le monde se mobilise augure delà Cybersécurité !

Il faut que la filière travaille de concert au niveau européen

Guillaume Poupard, Directeur Général de l’ANSSI a expliqué qu’un bilan était fait sur les actions menées par l’Etat dans le domaine de la Cybersécurité. D’un côté un chemin important a été parcouru. Par contre, la menace avance à grand pas. Il estime que les attaques du printemps vont sans doute se répéter et qui va mieux permettre aux dirigeants de la nécessité de se protéger. Par contre, il se demande si on avance assez vite en ce domaine. Il pense que certains de nos alliés en faisant la course à l’armement cyber fassent le bon choix.

Pour lui, l’équipe France est un atout avec par exemple le Plan 33, mais aussi Hexatrust, l’ACN permettre en travaillant ensemble de mieux renforcer l’écosystème. Il faut donc continuer de pérenniser cette démarche.

Quant à l’Europe, il estime que la masse critique s’appliquera sur ce continent. Il est donc important de travailler au niveau de l’Europe pour être plus lui, il est essentiel que les données soit conserver en Europe, que l’on puisse accéder aux codes sources comme le fait en Chine. Pour lui, l’Europe commence par le franco-allemand. Il a incite les entreprises françaises à travailler avec des partenaires allemands comme le fait l’ANSSI avec le BSI.

La réglementation est pour être efficace. Il faut que cette démarche soit concertée avec les organisations qui devront l’appliquer et avec tout l’écosystème. Cela à été fait avec les OIV. Il faut, par contre, que ces règles soit implémentable. Ainsi, pour la directive NIS qui est en cours, il reste à désigner les opérateurs essentiels. Il faut pour lui que cette définition soit assez large. Il va falloir aussi qu’il y ait de produit de Sécurité en regard avec ces exigences réglementaires.

Enfin, il est nécessaire de qualifier à la fois les produits et les services de Confiance même si il est vrai que ces qualifications ne sont pas facile à obtenir.

En conclusion, il n’y aura pas de digitalisation de la société sans Cybersécurité et aussi sans une équipe France pour répondre aux nouvelles Cyber menaces.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants