Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

3ème Université d’Hexatrust : Cybersécurité, Pensons global et travaillons ensemble !

septembre 2017 par Marc Jacob

Lors de la 3ème Université d’Hexatrust, animée par Mélanie Bénard-Crozat, Rédactrice en chef de S&D Magazine, une conférence a eu pour objectif de montrer comment se construit la cybersécurité et comment cette filière rapproche les grands groupes des PME. Pour cela Henri d’Agrain, Directeur Général du CIGREF, Alexis Caurett, Vice-président d’ACN, Thierry Bettini, directeur commercial d’Ilex international et Jean-Michel Barbier, responsable des services de sécurité dans l’équipe marketing de Bouygues Télécom ont montré qu’il fallait penser globalement et travailler ensemble.

Henri d’Agrain, Directeur Général du CIGREF rappelle que la Cybersécurité est au cœur du plan numérique des grandes entreprises. La Cybersécurité est devenu un sujet de COMEX. Une des préoccupations des entreprise est de rassurer les conseils d’administrations sur les cybermenaces. Sans compter que la conformité avec le RGPD est aussi au centre des préoccupations du CIGREF. Les obligations en matière de protection des données à caractère personnel dans le cadre du RGPD va impacter directement les membres du CIGREF. Jean-Michel Barbier, responsable des services de sécurité dans l’équipe marketing de Bouygues Télécom considère que son entreprise est un acteur de confiance pour les PME en tant qu’opérateur télécom. Pour lui la demande de services de Cybersécurité est très importante par contre les offres sont beaucoup plus faibles. Il estime qu’il faut banaliser les offres de Cybersécurité pour les PME. En effet, dans ces entreprises la sécurité aujourd’hui encore c’est l’antivirus... pour banaliser ces offres, il faut travailler avec des éditeurs spécialisés afin de proposer une offre packagée à bas coût. Il considère qu’il y a une véritable expertise dans les startup de sécurité. Par contre, parmi les freins pour ces clients, on trouve en premier lieu le déficit en notoriété de ces startup. Il faut donc évangéliser ce marché. En outre, il faut que les éditeurs mettent sur le marché des solutions qui prennent en compte l’expérience des utilisateurs et fassent comprendre comment leur produit résout les menaces. Thierry Bettini, directeur commercial d’Ilex international considère qu’il n’y a pas un seul éditeur qui ne prennent pas en compte justement l’expérience utilisateur. Pour lui, la Sécurité doit être comme « le sucre dans le café on ne le voit pas mais il apporte du confort lors de sa dégustation ». C’est par un travail entre éditeur et intégrateurs que l’on pourra avancer positivement pour mieux sécuriser les PME.

L’ACN veut porter la voix de la France au niveau de l’Europe

Alexis Caurett, Vice-président d’ACN considère que les réglementations vont permettre d’atteindre la confiance dans le numérique et aider les PME de Cybersécurité à se développer. Aujourd’hui l’ACN essaie de fédérer l’ensemble des acteurs pour pouvoir porter la voie de la France au sein de l’Europe.

Relation PME/Grandes entreprises une méconnaissance commune règne

Pour Henri d’Agrain, la collaboration entre grand groupe et PME est aussi une préoccupation du CIGREF d’ailleurs un colloque organisé par son organisation se déroulera sur ce thème le25 septembre prochain. Pour lui, il y a des problèmes du fait des grands groupes et de leurs organisations, par contre, il y a aussi des problèmes de méconnaissance des PME de l’organisation des grands groupes. Les responsabilités sont donc partagés dans ces relations. Il faut également que les PME pensent à la difficulté pour un grand groupe de comprendre leurs offres. Il faut que les PME mutualisent leur R&D, leur offres... Effectivement reprend Alexis Caurette, les intégrateurs revendent des solutions globales de Cybersécurité, ceci permet aux PME d’accéder plus facilement aux grands marchés.

Thierry Bettini rebondi en expliquant que dans certains cas via Hexatrust des offres globales sont proposées aux grands clients. Ce travail a commencé par une sélection des acteurs pour adresser le sujet de la Cybersécurité de façon globale. En effet, les grands groupes attendent aujourd’hui des réponses globales. « Nous pensons que la qualité de nos offres communes va nous permettre de répondre aux besoins des grands groupes. »


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants