Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

32 % des utilisateurs prêtent leurs équipements sans aucune précaution, selon une statistique de Kaspersky Lab

janvier 2015 par Kaspersky Lab

Selon une enquête conjointe de B2B International et Kaspersky Lab, 32 % des utilisateurs interrogés, qui partagent avec leurs proches, collègues ou amis un équipement donnant accès à Internet, ne prennent aucune précaution pour protéger leurs informations. Ils ne voient en effet aucun risque à prêter ce type d’équipements quand bien même cela accroît nettement la probabilité de perte ou de vol des données qui y sont stockées. De fait, plus les utilisateurs d’un même équipement sont nombreux, plus grand est le risque que l’un d’entre eux commette une erreur et soit victime de cybercriminels.

Aujourd’hui, le propriétaire d’un ordinateur, d’un téléphone ou d’une tablette n’est souvent pas la seule personne à s’en servir pour accéder à Internet : un utilisateur sur trois indique en effet partager un ou plusieurs équipements. 28 % des participants à l’enquête le prêtent à d’autres adultes de leur foyer et 5 % à leurs enfants, tandis que 1 % autorisent même des collègues ou d’autres connaissances à les utiliser. Il est à noter que cela s’applique aux équipements les plus souvent employés pour accéder à Internet, c’est-à-dire les plus susceptibles de contenir des informations sensibles, telles que des identifiants et des mots de passe.

Il est extrêmement dangereux de laisser un équipement partagé sans protection car personne ne peut être totalement certain que les autres utilisateurs sont suffisamment conscients des cybermenaces : un utilisateur non averti peut toujours être la proie d’escrocs ou télécharger un fichier exécutable malveillant. Pour autant, 32 % des personnes interrogées qui partagent leur ordinateur, téléphone ou tablette avec autrui ne prennent pas de mesures de sécurité car elles « ne voient aucun risque ». Seuls 33 % des utilisateurs font des copies de sauvegarde des données essentielles avant de prêter un équipement, 32 % les protègent par mot de passe et 22 % s’efforcent de ne pas y stocker d’informations importantes.

« Le partage d’un ordinateur ou d’un smartphone accroît le risque d’infection par un malware, de fuite de données ou de vol de compte, c’est pourquoi il importe de prendre des précautions : toujours conserver des copies de sauvegarde des fichiers essentiels ; effacer les informations confidentielles qui ne doivent pas tomber entre de mauvaises mains, notamment en désactivant le remplissage automatique des formulaires ; s’efforcer de contrôler les droits d’accès des utilisateurs à l’équipement et - le plus important - installer des logiciels de protection contre les cybermenaces », conseille Tanguy de Coatpont, Directeur Général de pour Kaspersky Lab France.

Kaspersky Lab propose plusieurs solutions conçues pour sécuriser différents équipements donnant accès à Internet, par exemple Kaspersky Internet Security - Multi-Device et Kaspersky Total Security - Multi-Device. Celles-ci peuvent prémunir les utilisateurs même inexpérimentés contre la visite de sites potentiellement dangereux, le téléchargement de logiciels malveillants ainsi que de nombreuses autres menaces. Ces deux produits fonctionnent sur des plates-formes multiples, à savoir Windows et OS X mais aussi Android. Ils intègrent également des outils destinés à sécuriser la navigation sur le Web à partir d’un terminal Windows Phone ou iOS.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants