Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

1ère édition des Rencontres de la Cybersécurité en Pays de la Loire : La Région s’engage sur la sécurité numérique

décembre 2019 par Marc Jacob

Mardi 10 décembre, la Région accueille la dernière étape 2019 du Tour de France de la Cybersécurité, les "Rencontres de la Cybersécurité Pays de la Loire", organisées en partenariat avec le CyberCercle. Il s’agit d’un événement fédérateur autour d’un enjeu de sécurité majeur, et encore largement sous-estimé : la protection des données numériques. Les acteurs concernés, et au 1er chef les entreprises quelle que soit leur taille, les collectivités, les établissements publics et les associations, participent à cette journée d’échanges et de tables-rondes sur les thèmes les plus variés (smart city, e-santé, innovation, enjeux dans le domaine agroalimentaire ou maritime) ; cette journée alimentera le "Plan Cybersécurité" que la Région a annoncé ce matin et qu’elle mettra en application en 2020.

La vigilance numérique, un défi pour le territoire

La Région a diligenté une étude auprès d’acteurs significatifs : syndicats, entreprises, services de l’Etat, acteurs de l’industrie, qui révèle la grande méconnaissance des risques encourus et des moyens de s’en prémunir. La « culture de la vigilance numérique » n’est pas encore ancrée dans les mentalités alors même que c’est un enjeu pour tous au quotidien.

L’assureur Hiscox a ainsi réalisé un sondage auprès de 5400 entreprises françaises : 61% d’entre elles ont fait l’objet d’une cyberattaque au cours de l’année. Le Coût moyen des pertes enregistrées s’élève à 97 000 euros ; sans parler des dégâts causés à la réputation de ces entreprises.

Les collectivités, elles aussi, sont régulièrement prises pour cible. Depuis la plus grande : l’Etat jusqu’aux plus petites communes, personne n’est épargné. Quant aux particuliers, les menaces qui les concernent sont plus diffuses encore : vol de données bancaires et fiscales, recel de dossiers médicaux, usurpation d’identité, diffamation, harcèlement, atteinte à la vie privée… Avec des conséquences parfois dramatiques, notamment pour les plus jeunes.

« A lui seul, ce tour d’horizon suffit à mesurer l’ampleur de la tâche. C’est un vrai défi pour la Région. Un défi à l’égard de nos propres usages, qui doivent être exemplaires dans la gestion des données de nos administrés. Un défi à l’égard de nos missions : informer et sensibiliser les publics. » commente Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire.

« Il n’y aura pas de développement sans numérique, pas de numérique pérenne sans confiance numérique, et pas de confiance numérique sans sécurité numérique. On voit là que l’ensemble des acteurs publics et privés présents sur les territoires sont concernés » ajoute Bénédicte Pilliet, présidente du CyberCercle.

Un engagement régional avec un plan d’actions à l’horizon 2020

L’ambition que la Région a déployée en faveur de l’accompagnement des entreprises (Plans Industrie du Futur, Santé du Futur, Commerce du Futur) et de la couverture mobile et 4G du territoire va s’illustrer, avec la même force, en matière de cybersécurité. « Agir pour informer et sensibiliser les publics » : ce sera l’objet prioritaire du Plan cybersécurité que la Région dévoilera au cours de l’année 2020. Plusieurs axes de réflexion sont d’ores et déjà à l’étude : vérifier que les entreprises qui bénéficient d’une aide régionale satisfont aux règles de protection des données de leurs clients ; intégrer un volet « cybersécurité » à chacune des mesures régionales de soutien à l’industrie, au commerce, à la santé ou à l’agroalimentaire ; accompagner les politiques de couverture mobile et 4G du territoire -pour lesquelles la Région investit déjà 120 millions d’euros sur la mandature – d’actions de sensibilisation vers le grand public, etc. « Notre objectif est de faire que la cybersécurité ne soit plus vécue comme une contrainte mais comme un réflexe. Que l’on passe de l’obligation à l’évidence, comme pour la sécurité routière » explique Christelle Morançais.

Un écosystème ligérien déjà ancré dans la cybertechnologie

Mais la cybersécurité ne doit pas être uniquement envisagée sous l’angle de la menace. Elle est également l’objet d’opportunités formidables, et à plus forte raison dans les Pays de la Loire qui profitent d’un écosystème riche et dynamique, ainsi que de la présence d’acteurs industriels majeurs (Thalès, Airbus, Naval Group, Sodebo, etc.), et de grands projets de territoires, notamment dans le domaine de l’industrie et de la santé du futur.

« Tout ceci nous positionne parmi les régions les plus avancées en matière de cyberindustrie, y compris sur le plan national. C’est d’ailleurs ce qu’en conclut le rapport que Michel Van Der Bergue, directeur général d’Orange Cyberdéfense, a remis hier au Premier ministre, et qui désigne notre Région comme l’un des rares territoires susceptibles d’accueillir une antenne régionale du futur « campus de la cybersécurité », annonce Christelle Morançais.

Ce campus, voulu par l’Etat et qui réunira, à l’horizon 2021, les acteurs-clé de la cybersécurité : organismes publics, cellules spécialisées des grands groupes, universités et investisseurs, est destiné à devenir un lieu de travail et de rencontre visant à favoriser l’émergence de start-up et de solutions innovantes sur la question. Dans ce cadre, une antenne régionale du « campus de la cybersécurité » pourrait voir le jour dans les Pays de la Loire. Il s’agit d’une 1ère reconnaissance que Christelle Morançais entend conforter pour inscrire définitivement la Région comme un lieu incontournable de la cybersécurité en France.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants