Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

avast ! met en garde les cyberacheteurs à l’approche des fêtes de Noël !

novembre 2011 par Avast

Chaque année, c’est le même problème. Quel cadeau vais-je bien pouvoir offrir à ma famille, à mes amis… ? Face à ce constat, de plus en plus d’internautes décident de faire leurs achats de Noël en ligne. Une pratique qui s’avère avantageuse mais qui accroît également les risques d‘attaques de virus informatiques. Pour y remédier, un bon antivirus suffit. Explications.

L’e-shopping, une pratique à risque …

Une récente étude[1] de la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad) montre que les ventes sur Internet en France ont progressé de 23% au troisième trimestre 2011 et devraient dépasser les 37 milliards d’euros pour l’ensemble de l’année, contre 31 milliards en 2010. Selon des enquêtes conjointes de la Fevad et de Médiamétrie, cet essor est tiré par la hausse du nombre de cyberacheteurs (+12% en un an, soit une augmentation deux fois plus rapide que celle du nombre d’internautes). Une tendance qui devrait se confirmer avec les achats de Noël, dont le montant est estimé cette année à 7,4 milliards d’euros (+20% par rapport à 2010).

Or, si l’e-shopping permet d’éviter les bains de foule, il ne peut en revanche pas évincer les « pickpockets numériques » lors des quatre étapes principales qui caractérisent les cyberachats :

- La navigation : les cybercriminels peuvent infecter les ordinateurs des e-shoppers dès leurs recherches sur le Web, en amenant le navigateur à afficher des sites infectés via des logiciels malveillants ou des sites conçus pour propager des virus informatiques. Une réalité d’autant plus grave que cela concerne souvent des sites à très forte visibilité.

- La comparaison : les sites de comparaison de prix permettant à l’internaute d’acheter au meilleur prix, peuvent accueillir un lien infecté ou intégrer un portail vers un site infecté.

- L’achat : un grand nombre de données personnelles - nom, prénom, date de naissance, numéro de téléphone, numéro de carte de crédit - sont demandées lors d’achats en ligne. Toutefois, ces données ne sont pas toujours entrées sur un site https sécurisé mais sur un site http plus vulnérable.

- Le suivi du colis : Un courrier électronique provenant soi-disant du service postal, d‘UPS ou de FedEx peut être en réalité envoyé par des hackers. Il s’agit d‘une tactique d‘hameçonnage envoyée directement par email.

« Au cours des dernières années, le cyberachat est devenu plus complexe, mettant ainsi beaucoup plus facilement en danger l’internaute lors du processus de navigation et d’achat en ligne », déclare Ondrej Vlcek, Directeur technique chez AVAST Software. « En téléchargeant la version gratuite du logiciel antivirus avast !, qui protège l’ordinateur sans le ralentir, les internautes peuvent recevoir leurs achats rapidement et profiter de la période des fêtes de fin d‘année en toute sérénité. »

… qu’il est possible d’adopter en toute sérénité avec avast !

Pour veiller à ce que la période des fêtes reste joyeuse et sans virus informatiques ou vol d’identité sur Internet, AVAST Software délivre les conseils suivants :

- Réfléchir avant de cliquer. Si un lien ou une image semble suspect, ne cliquez pas dessus. Les cybercriminels savent qu’il est plus facile de contourner n’importe quel programme antivirus, si l’utilisateur de l’ordinateur ouvre le logiciel malveillant lui-même. Cette forme d’escroquerie est appelée « l’ingénierie sociale ».

- Utiliser un bon logiciel antivirus. Il est essentiel d’installer un programme antivirus capable de repérer les sites infectés et détournés avant de les télécharger sur l‘ordinateur.

- Bénéficier d‘un avis d’expert. Pour cela, il vous suffit de participer à la communauté avast ! qui permet d’autoriser l’envoi anonyme de données concernant les virus et les fichiers suspects trouvés sur votre ordinateur. Il sera ensuite plus facile de savoir sur quels sites vous pouvez vous rendre les yeux fermés.

- Lutter contre les spams. Pour commencer, il faut télécharger un logiciel antivirus qui analyse tous les courriers électroniques. Pour une protection plus avancée, choisir un filtre de spams, qui permet d’éviter toutes tentatives d’hameçonnage avant qu’elles n’atterrissent dans la boîte de réception.


[1] Etude réalisée du 14 au 20 octobre 2011 auprès d’un échantillon de 2 134 individus, représentatifs des 15 ans et plus vivant en France.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants