Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Websense protège les 660 écoles primaires de Paris contre les dangers d’Internet

novembre 2007 par Marc Jacob

Websense Inc a été choisi par la Mairie de Paris pour apporter une protection sans faille contre les dangers d’Internet aux 136 000 élèves des écoles primaires de Paris, connectés au réseau dans leur cadre scolaire quotidien. La solution retenue par la Mairie et sa Direction aux Affaires Scolaires (DASCO) a été mise en production depuis la rentrée scolaire 2006.

La politique de modernisation informatique voulu par l’Etat et en particulier l’Education Nationale a permis aux écoles primaires d’être équipées de connexions Internet dans le cadre d’un usage pédagogique. De plus en plus mis à contribution dans les classes, Internet a fait des jeunes élèves des internautes soumis aux dangers que représente un accès Internet non contrôlé. La Direction aux Affaires Scolaires de la Mairie de Paris a été chargée de répondre à cette problématique pour garantir aux élèves et à leurs instituteurs un usage de l’Internet totalement sécurisé.

La solution devait s’intégrer aux contraintes techniques liées à l’infrastructure du système d’information de la Mairie de Paris et pouvoir répondre de manière globale à la problématique posée. Après avoir consulté les différentes offres du marché en matière de filtrage Web, la Mairie de Paris et la DASCO ont retenu la solution Websense Enterprise de Websense. Ce dernier était notamment le seul à développer une approche globale et à proposer une solution qui offre la possibilité de déléguer l’administration de la solution. « Nous souhaitions pouvoir déléguer à la DASCO la gestion des politiques de sécurité. Etant au cœur des problématiques des écoles, la DASCO était plus à même d’adapter de manière fine les politiques aux usages des classes », souligne Olivier Salas, Architecte Réseau au sein du Département Informatique de la Mairie de Paris.

Responsable de la conduite du changement, la DASCO, en relation étroite avec le département informatique de la Mairie de Paris a mis en place un pilote, qui a d’abord été conduit sur un sous ensemble d’écoles, puis après validation du projet, l’ensemble des établissements a été équipés. Le service informatique de la Mairie de Paris assure l’administration technique et l’exploitation de la solution, et la DASCO, en étroite collaboration avec l’Education Nationale, gère les aspects fonctionnels et opérationnels de la solution (la définition des politiques, leurs mises à jour…).

Le filtrage implique nécessairement des contraintes pour les utilisateurs et au tout début la politique de filtrage définie a été trop restrictive. « La première politique de sécurité que nous avions définie avec l’Académie de Paris s’est avérée un peu trop sévère et nous nous en sommes aperçu très rapidement. Nous devions protéger les enfants et leurs éducateurs mais ne pas gêner leur apprentissage. Les outils de reporting utilisés dès la mise en œuvre du pilote nous ont permis de constater les écarts entre la réalité et notre politique. Après 2 mois, nous avons défini une nouvelle politique, plus adaptée aux usages réels, et depuis nous n’avons fait que quelques ajustements mineurs », explique M. Gojard de la DASCO.

Aujourd’hui la solution protège 136 000 enfants et leurs instituteurs. Depuis sa mise en production il y a tout juste un an, elle répond aux attentes et aux obligations de la Mairie de Paris et de sa Direction aux Affaires Scolaires. Les capacités de reporting de Websense Enterprise permettent en outre à la DASCO de vérifier et valider régulièrement la conformité de la politique de sécurité définie avec les usages réels de l’Internet dans les classes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants