Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Websense finalise l’acquisition de SurfControl

octobre 2007 par Marc Jacob

Websense Inc a finalisé l’acquisition de SurfControl plc, alors que le cadre des accords, liés à l’offre de rachat de SurfControl pour un prix de 700 pence par action, est désormais effectif. Le coût final de cette acquisition est d’environ 204 millions de livres (environ 293 millions d’euros), y compris les coûts liés aux compensations différées et aux stocks options. Ce rachat représente une étape importante dans l’exécution de la stratégie de croissance de Websense, qui vise à étoffer son portefeuille de produits de sécurité et développer sa clientèle à la fois par développement interne et par des acquisitions.

Ainsi, Websense est à même de proposer un ensemble de solutions de sécurisation des contenus, capables de protéger les utilisateurs contre les attaques malveillantes externes et les fuites d’information en interne. Ces solutions sont disponibles sous forme de logiciel téléchargeable, d’appliance ou, désormais, de service hébergé à la demande. Avec l’acquisition de SurfControl, Websense double son portefeuille client, qui représente maintenant plus de 50 000 entreprises dans le monde, et protège désormais les contenus de plus de 42 millions de salariés.

Le portefeuille de produits comporte à présent un ensemble de solutions de protection. Elles permettent notamment la sécurisation du Web, le filtrage d’e-mail et de spams et la prévention des fuites d’informations, et sont personnalisables en fonction des attentes spécifiques d’entreprises quelle que soit leurs tailles. À moyen terme, Websense compte optimiser la plateforme à la demande de SurfControl pour proposer d’autres services hébergés de protection de contenus, notamment des services de préventions des fuites et de sécurisation avancée du Web basés sur la technologie Websense® ThreatSeeker™.

La plateforme de service à la demande de SurfControl renforce également les capacités de détection de menaces Internet de Websense, qui est d’ores et déjà le leader technologique de ce type de détection. Ainsi, la technologie ThreatSeeker de Websense scanne plus de 600 millions de sites Web par semaine pour repérer et catégoriser les menaces qui peuvent y être hébergées. La plateforme de service à la demande de SurfControl, qui peut traiter plus de 350 millions d’e-mails par semaine, apporte à Websense plus de moyens pour traiter les menaces e-mail, notamment les spams. L’association des technologies de Websense et de SurfControl offre une maîtrise sans précédent des menaces Internet, portant à la fois sur le Web et sur le courrier électronique.

En outre, Websense prend aujourd’hui un engagement en cinq points auprès des clients de SurfControl :

- Le support des principaux produits de SurfControl — SurfControl® Web Filter et Mobile Filter — jusqu’en 2011

- Des fonctionnalités enrichies pour SurfControl Web Filter et Mobile Filter en intégrant à la base de données de SurfControl, d’ici le premier trimestre 2008, celle de Websense qui comprend plus de 30 millions de sites Web, dont 200 000 sites à haut risque

- La protection des prix sur le renouvellement des abonnements SurfControl Web Filter et Mobile Filter

- La continuité dans l’investissement et le développement de SurfControl E-mail Filter et des produits SurfControl à la demande, MailControl et WebDefense

- Des forums axés sur la qualité du support et l’orientation produits pour communiquer en permanence avec ses clients et la mise en place d’un nouveau portail d’intégration pour les clients SurfControl.

L’acquisition est financée par la trésorerie existante de Websense et par un emprunt de 210 millions de dollars auprès d’un pool bancaire réuni par la Morgan Stanley Senior Funding Inc et mené par la Bank of America NA. Cet emprunt à terme sera conclu en principe le 11 octobre 2007.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants